We are part of The Trust Project What is it?

UE se moque des designs conventionnels.

Tandis que la Boom ressemble aux nouvelles cannettes de Coca, tout en long, la Roll a plutôt l’air d’un disque. Et voici la Wonderboom qui ressemble à un pamplemousse en train de porter un corset.

Elle est mignonne, le son est bon, et on peut l’emmener partout. Et même si la Wonderboom n’est pas la meilleure enceinte à 100 € en terme de qualité sonore, elle est plus puissante que la UE Roll et marque des points grâce à son design. Vous allez l’adorer.

Design : un nouveau compagnon pour la douche

La Wonderboom vous fait peut-être penser à un pamplemousse géant ou à une pomme plus qu’à une enceinte Bluetooth, mais c’est juste une version condensée de la UE Boom, probablement l’enceinte la plus connue de la marque. Voici donc la petite sœur de la Boom.

Elle reprend d’ailleurs de nombreuses fonctionnalités de la Boom. La plus importante est probablement la résistance à l’eau : la Wonderboom sort du lot. Elle est recouverte d’une sorte de tissage sur lequel l’eau ruisselle, se voyant refuser l'entrée.

Ceci, couplé à un cache en gomme pour boucher les ports qui se trouvent à l’arrière, fait que vous pouvez entièrement la plonger sous l'eau pendant 30 min. Je ne suis pas allé jusqu’à prendre un bain avec en la laissant flotter au milieu de la mousse, mais elle ferait un très bon compagnon de douche, puisqu’elle dispose aussi d’un cordon flexible pour la suspendre.

Vous pouvez aussi appairer 2 de ces enceintes en utilisant le bouton UE sur le dessus. Le logo est un bouton à part entière : il sert également de Play/Pause. Comme les autres enceintes de UE, les boutons de volume sont étendus sur l’avant, s’intégrant parfaitement au design.

La Wonderboom de UE est une sorte d’enceinte que vous pouvez utiliser partout, du moment que vous avez la place de la mettre dans votre sac. Elle est peut-être un peu large, mais elle devrait être plus simple à mettre dans une valise que la UE Boom.

Fonctionnalité : tout en simplicité

Au niveau technologique, la Wonderboom est assez simple : c’est une enceinte Bluetooth, tout simplement. Il n’y a pas de micro, pas de NFC, pas de branchement aux. pour vous permettre de brancher de manière filaire. Vous ne pouvez pas non plus charger d’autres appareils avec l’enceinte. Mais c’est peut-être pour le mieux : sa batterie dure environ 10 h, ce qui est très bien pour une si petite enceinte, mais peut-être pas au point de la gaspiller.

Puis, UE est dans le milieu depuis assez longtemps pour savoir quelles fonctionnalités doivent vraiment avoir de bonnes enceintes.

LE SON : PUISSANT ET AVEC DE BONNES BASSES

La meilleure caractéristique de la Wonderboom en terme de son, c’est qu’elle va dans des fréquences où l’UE Roll 2 n’allait pas. Jusqu’à présent, la Roll était probablement la meilleure petite enceinte d’UE, mais ses basses n’étaient pas extraordinaires. Celle-ci va bien plus bas, ce qui signifie que les grosses caisses et les basses sont assez puissantes.

Tout comme la UE Boom, la Wonderboom est aussi censée émettre un son à 360°. En rapprochant mon oreille de cette petite chose, j’ai eu l’impression que les fréquences les plus hautes sortaient des côtés de l’enceinte tandis que les basses sortaient plutôt de l’avant et de l’arrière. Et ça marche très bien : posez-la sur une table au milieu d’une pièce et vous constaterez que l’endroit où vous vous asseyez n’a pas vraiment d’importance.

Ce modèle réunit de nombreuses caractéristiques de l’enceinte portable parfaite. De bonnes basses ? Ok. Un bon volume ? Ouaip. Plus puissante qu’elle n’en a l’air ? Carrément.

Elle n’évince pas non plus tous ses concurents. L’UE Wonderboom a des médiums plus faibles, laissant le gros du travail aux aigus et aux basses. De ce fait, les voix peuvent laisser à désirer, vous perdrez quelques détails et le son ne sera pas aussi riche que celui de la Jam Heavy Metal ou de la plus onéreuse Bose SoundLink Mini II. Pour une simple et bonne raison : la Wonderboom est plus petite. Mais regardez-la attentivement et vous verrez qu’elle est plus petite... seulement d’un certain angle. Elle est bien moins longue, mais elle est aussi plus large et plus haute.

Si vos seules préoccupations sont le prix et le son, dirigez-vous vers la Jam Heavy Metal. Cependant, d’un point de vue global, la Wonderboom est géniale. Elle est mignonne, elle a une bonne qualité son et elle se pose/pend partout. Le design plaira beaucoup à certains.

Le verdict

La UE Wonderboom est probablement l’enceinte sans fil la plus mignonne de la marque, avec ses rondeurs qui nous font penser à un personnage d’anime ou à un bébé bouledogue. Mais ce p’tit gars est bien plus qu’un simple design, il est aussi résistant à l’eau et sa corde flexible vous permet de le suspendre presque n’importe où.

Oui, il existe des enceintes au même prix qui auront une meilleure qualité, et c’est vers celles-là que vous devriez vous diriger si la seule chose qui compte pour vous c’est la qualité audio, mais la portabilité de la Wonderboom et la puissance de ses basses nous ont vraiment convaincu.

Vous l'aurez compris, c’est encore un sans faute pour UE. Et elle sortira au mois d’avril.

Acheter
L’avis de Stuff 

UE Wonderboom - test

Cette petite enceinte est peut-être toute mignone, mais c’est une vraie grenade assourdissante. Le genre que vous aurez envie d’emporter partout avec vous.
€ 99
Points forts 
Le volume, les bonnes basses pour sa taille
Elle est mignonne
Résistance à l’eau impressionnante
Points faibles 
Les médiums sont un peu froids, les voix ne seront pas aussi bien qu’à la normale

Where to buy UE Wonderboom -: