We are part of The Trust Project What is it?

Vous voulez tout ce qu’il y a au menu ?

Le burger, le crabe, les spaghetti all’arrabiata, les côtes de porc ? Vous prenez l’excuse que c’est votre anniversaire alors que c’est un mercredi comme les autres ? C’est un peu ce qu’a fait Sony avec son Xperia XZ Premium.

Il a un écran 4K HDR, un des processeurs les plus rapides du marché, 64 Go d’espace de stockage interne et un appareil photo principal de 19 MP. Son seul défaut, à part son prix qui rivalise avec celui de Samsung Galaxy S8, c’est que certains aspects ont été baclés.

DESIGN

La mission du Sony Xperia XZ Premium est d’exploser ses concurrents avec des technologies de pointe. Mais il a l’air tout à fait banal.

Alors que le Samsung Galaxy S8 étend son écran jusque sur ses bords comme s’il voulait que vos pouces se retrouvent sans toit, le Xperia XZ Premium est un rectangle très net avec des bordures épaisses. Comme le Z5 Premium, il est en verre à l’avant et à l’arrière, et même s’il est un peu incurvé, ce n’est que du verre 2,5D. Seuls les 2 derniers millimètres de l'écran sont incurvés afin de minimiser l’impression d’une fin abrupte.

Notre principale crainte lorsqu’on a un smartphone en verre, c’est que nos clés et autres objets ne viennent le rayer et tout gâcher. Cependant Sony a fait de son mieux pour que cela ne se produise pas en utilisant du verre Gorilla Glass 5. Il a été conçu pour résister à une chute à hauteur d’épaule sur une surface dure.

Une chose nous a surpris : le Sony Xperia XZ Premium utilise quand même un peu de plastique : le verre se termine sur une courbe en plastique avec un finit semblable à celui du verre. Mais on pardonne Sony, parce qu’entre nous, mettre du verre sur les rebords, ça aurait été un peu trop dangereux.

Le haut et le bas du Xperia XZ Premium sont en aluminium : les éléments de la sainte trinité des matériaux de smartphone sont réunis.

Ne ragez pas trop sur le plastique, le smartphone de Sony est très bien. Cependant, il serait peut-être temps pour Sony de songer à faire évoluer son design. Il se fait un peu vieux. Le Galaxy S8 a un écran de 5,8" et fait 68 mm de large. Le LG G6 possède un écran de 5,7" et fait 72 mm de largeur. Ce téléphone en a un de 5,5" pour une largeur de 77 mm, c’est presque un centimètre de plus que le S8. C’est vraiment large, et ça se ressent.

Mais bon, il y a un scanner d’empreintes digitales très bien situé (sous le bouton marche/arrêt) et il résiste bien à l’eau. Un rabat en silicone protège le slot SIM et carte SD, ce qui vous permet de donner un bain au Xperia XZ Premium sans avoir à l’envoyer au cimetière.

ÉCRAN

Question existentielle : quelle est la différence avec le Xperia XZ standard ? Eh bien, en plus d’avoir un dos en verre au lieu d'un en métal, la grande nouveauté de ce téléphone, c’est son écran 4K.

Ce qui lui fait un total de 3840 x 2160 pixels, c’est bien plus que les 2960 x 1440 du Galaxy S8. Oui, Sony a déjà essayé ce genre de chose auparavant, avec le Xperia Z5 Premium. Mais contrairement à ce dernier, le XP Premium n’a pas une résolution 4K sur une base de 24/7, il est véritablement 4K uniquement avec les applis compatibles, telles que le lecteur vidéo Sony.

Lorsqu’on zoom sur une capture de l’écran d’accueil, on peu voir que le téléphone améliore le rendu traditionnel d’Android, en 1080p. Il faut vraiment y aller pour voir une vraie différence, mais dans tous les cas, la seule excuse valable pour avoir un écran 4K sur un smartphone, c’est la RV.

Justement, parlons-en de la RV. J’ai lancé quelques unes des meilleures applis RV de DayDream, Coastality et The Lost Futur, un shooter en RV. Je me rend vite compte que ces applis ne sont pas compatibles avec la 4K : mis côte à côte avec un OnePlus 3, on apperçoit la même « pixellisation » sur les polygones.

Cependant, vous verrez beaucoup moins d’espace entre les pixels lorsque vous utilisez un casque de RV, grâce à son énorme densité de pixels de 807ppp. Même si les graphismes ne sont pas en 4K, tous ces pixels servent bien à quelque chose. Ça fait la différence.

Cependant, ce n’est pas non plus le téléphone rêvé pour la RV : il a un écran LCD. En général on préfère les OLED et leurs pixels ultra rapides parce qu’il y a moins de bavures sur l’écran. Je n’en ai pas remarqué ici, mais c’est le genre de choses qui peut nous faire recracher vite fait notre déjeuner lorsqu'on est en RV.

Les écrans de smartphone 4K sont cools, mais pas aussi impressionnants qu’on pourrait le croire. Surtout maintenant qu’Android est compatible de base avec sa version 7.0. C’est aussi un des premiers smartphone compatible HDR, et c’est la que l’écran LCD est pratique, parce qu’il est très lumineux. Même si vous n’avez pas de vidéos HDR l’appli lecteur vidéo de Sony se débrouille pour que ça ait le même rendu. C’était aussi certainement aussi le cas lorsque j’ai regardé une vidéo 4K : elle faisait de son mieux pour tirer plus de détails des ombres.

Dépendamment de son appellation 4K HDR, l’écran du Xperia XZ Premium est l’un des écrans IPS LCD les plus impressionnants que vous verrez. Tout comme ses prédécesseurs dans la gamme Xperia, à côté, votre TV aura l’air faible et de manquer de saturation, si c’est ce que vous recherchez.

Sony propose un mode standard et Super Vivid qui ont des couleurs hallucinantes, mais il y aussi un mode « Professionnel » qui atténue un peu les couleurs. Ce n’est pas une si mauvaise idée, parce que sinon, vos photos auront l’air plus vives que sur n’importe quel autre support.

LOGICIEL

Si vous voulez que votre Android soit super rapide, le XZ Premium est très bien.

Le téléphone fonctionne sous Android 7.1 avec l’interface personnalisée de Sony. À part les ajouts d’Android 7.0 comme le nouveau format de notifications, il y a peu de nouveautés. Vous aurez droit à beaucoup de services Sony : pour la vidéo, PlayStation, la musique et Lifelog pour le côté lifestyle. Mais le XZ Premium n’a pas l’air si encombré que ça, parce que la plupart de ses applis sont les versions Sony de celles de Google. Et même si celles de Google sont quand même là, elles sont placées dans un dossier un peu caché, comme si c’était de vieilles lettres de votre ex.

La fluidité légendaire de Sony est elle aussi de retour. Le fond d’écran par défaut est animé, et alors qu’on navigue dans l’interface, il bouge avec grâce. C’est un des traits de caractère de Sony.

Un des gros changements de l’interface, c’est qu’au lieu d’utiliser un long menu déroulant pour les applis comme Android, le Sony Xperia XZ Premium utilise un système de page. Cependant, vous pouvez quand même les regrouper en dossier et désactiver la plupart des applis système que les autres téléphones nous laissent rarement toucher.

Certains trouvent que l’interface du Xperia a l’air un peu vieillotte, mais je l’aime bien. Il a beaucoup d’options de personnalisation aussi : des packs d’icônes, de thèmes, la possibilité de choisir combien d’applis on peut faire rentrer dans chacun des écrans d’accueil.

PERFORMANCES

Comme on pouvait s’y attendre, le XZ Premium est très rapide. Il n’est pas plus rapide que le dernier Xperia qui était extraordinaire, mais ce téléphone est réactif et il agit dans la minute.

Il possède un processeur Snapdragon 835 avec 4 Go de RAM et une mémoire DDR4. C’est un processeur octa-core avec les derniers cores Kyro : 4 sont à 2,45 GHz, et les 4 autres sont à 1,9 GHz.

J’aurais beaucoup aimé vous faire un comparatif entre ce smartphone et ses concurrents en terme de résultats au benchmark, mais Sony a bloqué l’installation des applis qui nous intéresse sur notre modèle de test. Super pratique.

Les caractéristiques techniques montrent que la carte graphique est 25 à 30% plus rapide que celle du Xperia XZ standard. C’est presque du gâchis puisque, la plupart du temps, ce n’est qu’un smartphone 1080p qui améliore un peu les contenus grâce à l’écran 4K. Cependant, avec autant de RAM et de puissance, je vous garantie qu’il sera très rapide.

APPAREIL PHOTO

View post on imgur.com

Sony a tout donné pour l’appareil photo du XZ Premium. L’appareil photo principal fait 19 MP avec un capteur de 1/2.3". C’est la même taille que celle des appareils compact standards, il est plus gros et a plus de mégapixels que le Samsung Galaxy S8.

Vos photos feront souvent aux alentours de 12 MB, ce qui est assez lourd pour une simple image JPEG.

Cependant, je ne suis pas stupéfait par le résultat. Malgré un hardware impressionnant, Sony n’a pas su l’exploiter. J’ai pris des photos avec le XZ Premium un jour ensoleillé, et il a eu tendance à plus surexposer certaines parties de mes clichés que la plupart des smartphones du top. La HDR n’est pas non plus phénoménale et, comme d’habitude, le traitement d’image de Sony est décevant.

Il est bien trop agressif, les motifs naturels comme de l’herbe ou les feuilles d’un arbre, par exemple, ne semblent pas naturels et sont même parfois un peu saccadés. Zoomez assez loin et le smartphone de Sony transformera vos photos en clichés option impressionnisme bizarre.

De plus, le téléphone n’a pas de stabilisateur optique. À la place, il utilise comme substitut le logiciel EIS. Il rend possible la communication entre l’appareil photo et le gyroscope afin de savoir lorsque vous bougez ou pas.

Il vous aide à prendre des photos de nuit qui ne seront pas floues, mais il ne parviendra pas à booster la qualité de l’image. Mais c’est pas si mal. Lorsqu’on le compare avec le OnePlus 3, on obtient à peu près le même niveau de détail en basse luminosité et le Sony est un spécialiste pour rendre les photos sombres lumineuses. Cependant, si on me laisse le choix, pour les clichés en basse luminosité, j’aime autant prendre un iPhone 7 Plus, un Galaxy S8 ou le LG G6.

Mais le vrai point fort de ce téléphone, c’est la vidéo. Il peut prendre des vidéos en ultra-slow motion, en 960ips, ce qui correspond à 1/40 de la vitesse normale.

Vous prendrez plaisir à essayer ce mode, mais choisissez bien votre sujet. La slow motion peut rapidement transformer les choses les plus exitentes en un moment d'ennuis profond : une voiture de F1 se transforme en une voiture de F1 super lente. Mais par exemple, il a bien réussit à capturer les ailes d’une abeille au ralentit.

Les résultats sont super cools, mais la qualité n’est pas fantastique. En plus de couper un peu la vidéo, on a l’impression que c’est zoomé : on a donc du 720p, et on dirait qu’on a une vidéo d’une résolution inférieure qu’on a essayé d’améliorer un peu. À moins que ce ne soit uniquement parce qu’après tout ce n’est qu’on téléphone, pas une caméra professionnelle.

Pour les actions qui ne nécessitent pas une slow motion aussi exigeante que Matrix, le Sony Xperia XZ Premium a aussi un mode 120ips.

À l’avant, le XZ Premium a un appareil photo de 13 MP. C’est un objectif grand-angle avec autofocus, capable de faire la mise au point même quand on s’approche très près du sujet : on peut très bien voir chaque poil de son sourcil par exemple. Lorsque la luminosité est faible, les détails sont un peu flous, mais c’est un bon appareil à selfies.

BATTERIE

Notre grosse préoccupation devant un téléphone avec un écran 4K comme celui de Sony, c’est de savoir si tous ces pixels ne vont pas venir à bout de la batterie. Après tout, l’autonomie du Z5 Premium nous avait déçu.

Eh bien elle n’est pas aussi bonne que celle du Galaxy S8+, mais j’ai été soulagé de constater que j’ai du le recharger seulement au moment d’aller me coucher. Ce n’est pas vraiment la meilleure autonomie du marché, mais c’est assez pour que ce ne devienne pas un problème.

Avec une utilisation normale, et si vous êtes plus du genre à écouter de la musique qu’à regarder des vidéos sur internet, alors il durera peut-être jusqu’en milieu de matinée le lendemain. 40 min de Real Racing 3 ont fait baisser la batterie de 16%. Encore une fois, ce n’est pas impressionnant, mais c’est juste assez que qu’on ne soit pas déçu par cette batterie de 3230 mAh.

Il est peut-être temps pour Sony de repenser ses haut-parleurs. Comme d’habitude, ils sont placés vers l’avant du téléphone pour que vous ayez un vrai son en stéréo lorsque vous le tenez face à vous. C’est super. Cependant, on aurait aimé que le volume puisse aller plus haut et que le son soit un peu plus consistent. Sony a un peu laissé tomber ce domaine depuis un moment.

Ceci dit, si vous utilisez des écouteurs au lieu des pauvres petits haut-parleurs de votre téléphone, le Sony Xperia XZ Premium est un des meilleurs du marché. Le LDAC vous offrira une meilleure qualité lorsque vous écoutez en Bluetooth si vous utilisez les écouteurs sans fil haut de gamme de Sony, et il y a un système qui permet d’améliorer les morceaux qui ne sont pas en très bonne qualité.

Verdict

Est-ce que le Xperia XZ Premium est un adversaire dangereux pour le Samsung Galaxy S8+ ou le LG G6 ? Non.

Le design nous est familier. Et comme avec le Xperia Z5 Premium, l’écran 4K n’est pas vraiment un essentiel, puisque ce sont les couleurs ultra vives qui vont vous surprendre le plus. De la même manière, les mégapixels supplémentaires de l’appareil photo ne servent pas à grand chose puisque les résultats ne sont pas à la hauteur de ceux du Samsung Galaxy S8 et de l’iPhone 7 Plus.

Mais ça reste un beau téléphone qui a quelques atouts dans sa manche comme la vidéo en ultra-slow motion et la compatibilité LDAC de Sony pour les écouteurs sans fil, par exemple. Et je suis aussi certain que ce verre coloré va faire tourner quelques têtes.

Finalement, on se retrouve avec un téléphone décevant parce qu’il fait beaucoup trop de promesses. Si Sony avait été un peu plus constant, il aurait pu être grandiose mais, tel qu’il est, le XZ Premium ne rivalise pas avec les meilleurs smartphones du marché sur les aspects qui nous importent vraiment.

L’avis de Stuff 

Sony Xperia XZ Premium - test

Le Xperia XZ Premium se débrouille bien dans quelques domaines, mais son appareil photo est moyen et son design l’empêche catégoriquement d’entrer dans le Top.
€ 799
Points forts 
Les couleurs très saturées de l’écran
Très puissant
Bonne autonomie
Points faibles 
L’appareil photo est loin d’être le meilleur
Le design n’est pas assez soigné

Where to buy Sony Xperia XZ Premium -: