Le Galaxy Alpha a la lourde tâche de s’imposer dans le haut de gamme sous la barre des 5” face à l’iPhone 6 ou au Z3 compact. Samsung en est capable, et n’hésite pas à le crier haut et fort. C’est vrai qu’il a du style, avec cette bande métal, et ce n’est qu’un avant-goût de ce que le constructeur coréen va nous proposer par la suite sur ses autres modèles. Le mélange de matériaux on ne peut plus solides et de plastique donne à l’ensemble de l’appareil une allure à la fois cool et robuste. Les bords un peu biseautés et l’allure générale évoquent plus l’iPhone 5 que n’importe quel concurrent Android. Mais peu importe, c’est du bel ouvrage. L’écran AMOLED de 4,7” n’est pas le mieux défini, mais il n’est pas avare en lumière, pas plus qu’en couleurs vives, que l’on peut heureusement diminuer avec les différents modes proposés. Les noirs sont évidemment très profonds, merci l’AMOLED. Les ajouts faits à Android apportent quelques doublons, mais tout est question d’habitude, et les performances sont au rendez- vous avec quelques rares ralentissements dans les menus. L’autonomie est satisfaisante, sans plus : 10 h en vidéo et une journée avant de le recharger. Il n’y a pas de port micro-SD, mais le modèle standard dispose déjà de 32 Go ; on s’en contentera. À côté du Moto X ou de l’iPhone 6, il fait un peu pâle figure, mais nous ne bouderons pas le plaisir que nous avons eu à le tester.

L’avis de Stuff 

Samsung Galaxy Alpha - test

On n'arrête pas le progrès