Le Samsung Galaxy S6 Edge était l’un des smartphones les plus séduisants. A quoi servait son écran incurvé ? Pas grand chose. Combien vous deviez payer en plus pour vous l’offrir ? Environ 50 €. Est-ce qu’on en voulait un ? Absolument.

Et le constat est le même pour le Samsung Galaxy S7 Edge. En tant que successeur de notre gadget de l’année 2015, le concept de base reste le même : c’est le Galaxy S7 avec une meilleure esthétique.

Au final, le S7 Edge est plus grand et plus audacieux que jamais. Le vaisseau embarque un plus large écran et une plus grande batterie que son cousin, et vous plus encore avec ces courbes particulières.

Si vous avez la maille, alors il vaut le coup de s’afficher avec.

Un vrai Edge

Le S6 Edge de l’an dernier souffrait légèrement du syndrome du sous-fifre.

Cette fois ci, le Galaxy S7 Edge est le patron de son secteur. Pour commencer, il bénéficie d’un écran de 5.5“ comparé au S6 Edge et son affichage 5,1“. Une autre idée du luxe. Que vous soyez entrain de parcourir le catalogue Netflix ou de parcourir le classement des milliardaires sur Forbes, cet écran tactile taille phablette attire vos yeux comme un aimant à rétine.

Pareil pour sa résolution en 1440 x 2560 comme pour le S7 standard, ce qui signifie moins de pixels par pouce (534 contre 577). A moins que vous soyez obsédés par ce genre de détail, vous ne verrez pas la différence : un highlight d’un match de Liga sur Youtube propose un rendu détaillé quand le texte sur le site s’avère être très facile  à lire.

Si vous préférez les couleurs en mode "naturel", le S7 Edge et sa soif de couleurs vivaces peut devenir rebutante. Il vieux mieux alterner entre les modes "Basic" et "Adaptive Display" dans les réglages.

Quoi qu’il en soit, une chose est sûre. Le Edge a un écran incroyable.

A quoi il sert ?

Il est également un peu plus utile que celui de l’an dernier. Cependant, c’est un peu comme si votre chocolat préféré était réédité avec un cœur au caramel. Sachant que la technologie Edge sur le modèle précédent ne servait à rien.

Offrez-vous ce S7 amélioré et vous obtiendrez une rangée supplémentaire d’icônes dont une pour texter votre maman,  ou une pour savoir dans quelle direction vous vous dirigez. Oui, l’une des nouvelles fonctionnalités du Edge est une boussole. Il y en a aussi une plutôt convenable pour la météo, loin d’être indispensable puisque l’interface Touchwiz est équipée d’un widget qui remplit cette fonction.

En fait, la fonction la plus utile de l’écran du Edge est son mode "always on". Comme pour le S7, elle vous affiche l’heure, la date et le pourcentage de batterie restant, ainsi que des notifications pour les applications Samsung. L’inconvénient ? Un drain inférieur à 1 % de batterie par heure ce qui n’est pas scandaleux si vous appréciez avoir l’heure en permanence sur votre bureau.

Au moins, le S7 Edge dispose de ses propres réglages pour ce mode puisque vous pouvez faire en sorte que l’heure n’apparaisse que sur le côté de l’écran et non au milieu.  Tu ne peux pas faire ça S7 hein ?!

Donc non. Le S7 Edge ne vaut pas le coup d’être acheté seulement pour ses caractéristiques. Cependant, ne sous-estimez pas les différences qu’elles engendrent sur le design du téléphone. C’est véritablement cela que vous payez en plus.

Un endurance phénoménale

D’un point de vue pratique, il y a un domaine dans lequel le S7 Edge excelle. Avec une imposante batterie de 3600 mAh, le Galaxy vous donne plus de puissance que le Nexus 6P et le One Plus 2, et bat à plate couture l’iPhone 6s et sa batterie de 1715 mAh. C’est aussi mieux que les 3000 mAh du S7 dont on sait qu’il manque cruellement de longévité.

Alors que le S7 vous offre une journée d’utilisation voire un peu plus, en fonction de l’utilisation de chacun, le Edge va plus loin. En le débranchant le matin à 8h à 100 %, il restait toujours 10 % de batterie le lendemain à 15 h. Bien que j’en fasse une utilisation plus poussée que la plupart des utilisateurs, pour tester l’appareil photo et la vidéo.

En d’autres termes, vous pourrez facilement traverser une journée et demi de travail avec votre Edge avant de devoir le brancher à son chargeur rapide. Si cela provoquera une légère chauffe de votre téléphone, il en sera rechargé en une heure et vingt minutes. De quoi garder le torse bombé.

De quoi il a l'air ?

Et, en gros, ce sont les plus grosses différences entre le S7 et le S7 Edge. Voire les seules.

Pour une analyse plus détaillée des forces et faiblesses du S7 Edge, consultez notre article sur le Galaxy S7, ce que vous en lirez est applicable ici. Vous voulez en savoir l’essentiel ? Lisez ce qui suit.

En ce qui concerne le design, le S7 Edge est quasiment identique aux S6 et S6 Edge +, qui étaient tous deux de jolis téléphones. Son écran 2.5D a l’air particulièrement luxueux entre les mains et avec 7.7 mm d’épaisseur, c’est légèrement plus fin que les 7.9 mm du S7.

Ce qui en fait un téléphone très agréable à tenir dans les mains et vous remarquerez à peine le léger surpoids des 157 g par rapport au S7 et ses 152 g. Même si le S7 Edge est un gros téléphone, son gabarit génère très peu d’inconvénients. Et comme pour le S7, Samsung a ajouté un slot micro-SD et la certification IP68 pour un téléphone aussi polyvalent que Bear Grylls équipé d’un couteau suisse.

Pour ceux qui aiment chercher la petite bête, on peut mentionner le manque d’un port USB-C surtout compte tenu du prix de l’engin. Se contenter du classique microUSB 2.0 signifie vitesse de transfert de fichiers plus lente mais au moins tout le monde ou presque pourra le connecter à son ordinateur dès sa sortie de boite. J’ai déjà utilisé l’USB-C pour recharger un téléphone par le passé, c’est vraiment compliqué.

Tout comme le S7, ce nouveau Edge priorise la facilité d’utilisation avant tout mais il le fait avec allant. C’est un téléphone qui peut faire tourner les têtes et les cœurs.

De l'énergie à revendre

Donc. Comme le Galaxy S7, le Edge concerne surtout la praticité. Et comme le Galaxy S7, il a un processeur monstrueux. Sérieusement, effectuez n’importe quelle tâche standard il les exécutera sans problème.

Sur Geekbench 3, il score à un impressionnant 6497 de performance multicore, ce qui en fait le smartphone le plus puissant que vous puissiez vous offrir. Tout le crédit revient au processeur Exynos 8890 et aux 4 Go de RAM. Les possesseurs chinois et américains des deux S7 pourront eux apprécier la puce Snapdragon 820 à la place mais on imagine que peu de personnes feront la différence entre les deux.

Même en faisant tourner l’exigeant Asphalt 8, le Edge ne souffre pas du moindre ralentissement. Rien non plus en ce qui concerne la chaleur sous vos pouces. Samsung a inclus un nouveau système de water-cooling dans ses deux S7 ce qui rend le S7 Edge jamais inconfortable à tenir.

J’ai effectivement ressenti une légère chaleur lorsque je surfais à la vitesse de l’éclair entre des sites web mais il a rapidement par la suite récupéré sa température habituelle. Rien d’anormal de ce coté là.

Problèmes de stockage

Le Edge est aussi fiable en ce qui concerne son système d’exploitation. Avec son sophistiqué Android 6.0 Marshmallow ajouté à l’interface TouchWiz de Samsung , les possibilités de le personnaliser sont presque infinies.

Vous pouvez utiliser la palanquée de widgets comme le nouveau Game Tools, ou vous passer de presque toutes pour une expérience purement Andoid en démarrant avec Google Now. Même si TouchWiz n’est plus aussi détestable qu’il ne l’était, je vous recommande la dernière option pour profiter d’une expérience aussi agréable et fluide que les courbes du Galaxy S7 Edge.

Evidemment, l’inconvénient d’être capable de jongler entre les applications Samsung et Google à volonté concerne la capacité de stockage qui s’en trouve retranchée dès que vous l’allumez. Après avoir installé ma palette d’applications Android habituelle j’avais un espace restant de 16.7 Go sur les 32 Go initiaux.

D’un côté c’est peu. D’un autre ça vous laisse toujours plus de place que ce que vous pourriez obtenir avec un iPhone 16 Go d’entrée de gamme. Et vous pouvez encore gonfler l’espace jusqu’à 200 Go grâce à une carte micro-SD. Pas si mal finalement.

Dans la lumière

Les smartphones Galaxy tirent souvent leur popularité de leur caméra, et le S7 Edge ne fait pas Exception. Son appareil photo principal a été conçu pour prendre de belles photos particulièrement en conditions de faible luminosité, plus encore que le Galaxy S6 ce qui n’est pas une mince affaire.

On vous pardonne si vous ne nous croyez pas. Après tout, l’appareil photo du S7 Edge a rétrogradé par rapport au S6 Edge avec ses 12 MP contre les 16 MP de son prédecesseur.  Mais ne soyez pas découragé : chaque pixel est plus gros pour capturer plus de lumière, alors qu’une lentille f/1.7 a été ajoutée pour les mêmes raisons ; ajouter plus de stabilité à l’image (pour les longues expositions en faible luminosité) et l’autofocus Dual Pixel (pour un meilleur focus). Vous voyez le tableau ?

Que vous soyez dehors en pleine nuit ou à faire la fête en intérieur le Edge est conçu pour délivrer des photos à faire pâlir Rankin de jalousie. Ou presque…

Si vous préférez la précision du Edge, ou l'apparence naturaliste saisissante des clichés de l’iPhone, cela relève du choix personnel. Il y a beaucoup de traitements appliqués aux photos Samsung comme pour faire en sorte qu’elles soient prêtes à être postées sur Instagram dès que vous pressez le déclencheur. Ce qui se traduit par une grande quantité de couleur dans vos photos à tel point que les rouges et les verts peuvent être saturés.

L’avantage, c’est qu’elles sautent aux yeux quand vous les regardez sur Facebook ou Twitter. Même refrain pour l’appareil frontal de 5 MP.

Et ces photos en faible luminosité alors ? Et bien d’après nos tests le S7 Edge ne s’en tire pas aussi bien que l’iPhone 6Plus, mais ils tient tête à la plupart des autres compétiteurs. La différence avec l’iPhone ? Un peu moins de grain et de flou sur le bas de nos photos.

Samsung Galaxy S7 Edge : bilan

Voilà ce qu’est le Samsung Galaxy S7 Edge. Il est tout aussi stupéfiant que l’a été le S6 Edge et renferme quelques fonctionnalités vraiment utiles.

Parmi elles, une batterie qui peut supporter la plupart des choses que l’on peut lui infliger. Et son écran précis n’est pas en reste.

Est-ce un luxe de se payer le Galaxy S7 Edge ? Avec 100 € de différence par rapport au S7ça n’est pas négligeable. Mais si vous avez les moyens et souhaitez vous offrir le meilleur modèle de votre marque favorite, n’hésitez pas.

S’offrir un tout nouveau smartphone n’est pas un vice. Il va passer les deux prochaines années finalement. Vu sous cet angle, pourquoi ne pas se laisser tenter ?

Tech Specs 
Dimensions
50.9 x 72.6 x 7.7mm
Poids
157g
Taille d'écran & résolution
5.5 pouces, 1440 x 2560
Processeur
Exynos 8890 Octa
GPU
Adreno 530
RAM
4 Go
Stockage
32Go/64Go (avec support micro-SD)
Appareils photo
12 MP, f/1.7 (principal); 5 MP, f/1.7 (frontal)
L’avis de Stuff 

Samsung Galaxy S7 Edge - test

Ne laissez pas le prix vous dissuadrer : Le S7 Edge est vraiment très attirant.
€ 799
Points forts 
Ce magnifique écran incurvé
Immense autonomie
Incroyablement puissant
Points faibles 
Applications Edge toujours aussi superflues