Les smartphones OnePlus ont pris une autre dimension avec le marketing viral. Sans les médias sociaux et les pubs putaclic, OnePlus ne serait nulle part.

Comme résultat, tous ces superlatifs compressés dans un téléphone devraient donner quelque chose bon pour la poubelle, ennuyeux. Un peu comme le lien ‘sponsorisé’ Facebook sur lequel vous avez honte de cliquer. Mais il n’en est rien.

Le OnePlus 3 est le meilleur smartphone du monde en ce moment compte tenu de son prix. Il mérite d’être en haut de la liste si vous voulez un smartphone génial mais que vous ne pouvez pas vous permettre le prix d’un flagship. À 400 €, ce téléphone mérite d’amputer Samsung et iPhone de quelques millions de ventes.  

Un nouveau costume tout brillant

L’un des plus gros changements pour la troisième génération de OnePlus est la confiance. Le OnePlus n’essaie pas vraiment d’être différent. Les OnePlus One et 2 ont essayé, et ont réussi, à se démarquer avec une finition grès, dont la sensation s’apparentait à du très doux papier de verre. Comme un bernard l’hermite qui se débarrasse de sa coquille, le OnePlus 3 a un tout nouveau look. Et il est frais, mais familier.

La carapace du OnePlus 3 est faite d’aluminium anodisé, ressemblant fortement au HTC 10 mais peut être un peu plus simple et plus attractif. Choquant n’est-ce pas ? Les précédents OnePlus n’étaient pas réputés pour être les plus beaux smartphones de l’univers, mais ils n’avaient pas besoin de l’être. Le OnePlus 3 n’a pas besoin de l’être non plus à 400 €, mais il l’est.

OnePlus a pris ses dispositions pour les amoureux du grès qui trouvent que le simple métal est ennuyeux. Quand vous achetez un OnePlus 3 vous pouvez vous approvisionner en coques ultra slims qui modifient la finition tout en ajoutant très légèrement de l’épaisseur. Une coque sandstone vous coutera 17,96 €, quand celles style bois et fibres de carbone sont à 22,46 €. Ce téléphone est une bonne affaire, mais OnePlus ne se prive pas de vous faire dépenser un peu plus si vous le souhaitez.

Entre vos mains ou sur une table, le OnePlus 3 est tout aussi huppé que le Galaxy S7 Edge ou l’iPhone 6s Plus. Les courbes et leur ultra finesse de 7,4 mm le rendent bien plus facile à tenir en main que le OnePlus 2.

Retour aux fondamentaux, le scanner d’empreinte du OnePlus 3 est presque comme celui de l’année dernière. Il est génial. Il se situe sous l’écran, et alors que ce n’est pas un bouton clickable qui peut agir comme un bouton Home si vous le voulez, il est super rapide et peut être utilisé quand l’écran est éteint.

Mémoire limitée

Cette fois il n’y a pas de choix entre les spécificités. Tous les OnePlus 3 ont 64 Go de stockage, ce qui est beaucoup. Et, pour rappel, représente quatre fois ce que vous avez sur un iPhone 6s d’entrée de gamme. En revanche, il n’y a pas de slot micro-SD.

Par le passé nous avons accusé les fabricants de téléphone d’abandonner le slot carte mémoire pour nous faire acheter une version supérieure avec plus de mémoire. Mais ici, il n’y en a pas. Carl Pei de OnePlus dit que ce genre d’utilisation de la carte mémoire, où le stockage est bloqué dans la mémoire principale, ne vous offre pas une bonne expérience.

Avec 64 Go de stockage pour jouer, je me moque du manque de slot micro-SD. Mais si vous êtes le genre de personne qui apprécie avoir 128 Go d’espace sur son smartphone, réfléchissez à deux fois avant d’acheter le OnePlus 3. Au moins le NFC est de retour.

 

OLED d’un nouveau genre ?

Le même genre de personne pourrait avoir de légers aprioris sur l’écran. Le OnePlus 3 a un écran de 1080p au lieu d’un QHD à ultra haute densité, mais la perception de différence n’est pas énorme. Et seul le Vodafone Smart Platinium 7 offre une plus haute résolution d’écran pour un téléphone à ce prix.

Il utilise aussi une dalle OLED, traduisant des contrastes et niveaux de noir fantastiques. Il fera le job comme mini cinéma de fortune. Il s’agit aussi du premier ‘flagship‘ à utiliser une technologie OLED, après que le OnePlus X ait adopté la même technologie l’année dernière.

Comme ce téléphone, la reproduction de couleur n’est pas vraiment décontractée et naturelle. Bien que n’étant pas aussi exagérées que sur le OnePlus X, les couleurs apparaissent significativement plus claires/lumineuses qu’elles ne devraient l’être. À coté de l’écran de mon MacBook et du Samsung Galaxy S7 (configuré sur le mode Basic), l’application Google Chrome a l’air différente, l’élément rouge ayant tendance à tirer vers le orange.

Il n’y a non plus aucun moyen de changer les niveaux de saturation sur le OnePlus 3. Vous pouvez légèrement modifier la temperature, donnant à votre téléphone une légère teinte bleue ou orange. D’ailleurs, les téléphones les plus hauts de gamme ont des couleurs un peu saturées dernièrement. Je ne trouve pas cet écran beaucoup plus différent que celui du OnePlus 2 au quotidien, mais à moins  que vous soyez à la recherche d’un écran super décontracté, ça n’est pas un gros problème.

Une bouffée d'Oxygen

Le software du OnePlus 3 n’a pas beaucoup changé non plus. Il tourne sous Android 6.0.1 avec OxygenOS 3.1.2.

C’est l’une des UI les moins agressives car, en surface elle ressemble à une version Android normale. Vous avez un menu d’applications vertical comme un standard Android Marshmallow, des écrans d’accueil à l’apparence classique et un menu Paramètres 100 % familier.

Il y a un tas de petites astuces que vous pouvez utiliser, comme le Dark Mode, qui change les éléments blancs et menus Réglages en noir. C’est peut être un peu gothique, un peu ado, mais ça peut aider à améliorer la durée de la batterie puisque le téléphone a un écran OLED. Il n’illumine pas les zones sombres comme peut le faire un écran LCD néanmoins.

La partie supplémentaire évidente qu’apporte OxygenOS is Shelf, un écran d’accueil additionnel qui se trouve sur la gauche de l’écran normal où vous pouvez déposer des post-it de la journée et des widgets. Shelf a été introduit dans le OnePlus 2, et je n’y comprends toujours rien. Je ne suis toujours pas convaincu, mais je peux comprendre qu’il puisse être utile en tant que zone facile d’accès pour stocker des pense-bêtes rapides.

La personnalisation additionnelle donne au OnePlus 3 quelques points nerd en plus. Mais je l’apprécie comme ça sans bidouiller quoi que ce soit comme sur Android Marshmallow, ce qui est exactement la manière dont je veux que mon téléphone soit. 

Des performances au rendez-vous

Comme le OnePlus 2, la performance globale est grande. Le téléphone est rapide et il n’y a pas de stupides animations de transition d’écran pour ralentir les choses ou faire comme si.

Le fait qu’en termes d’utilisation le OnePlus 3 soit très proche du OnePlus 2 peut être un souci pour ceux à la recherche de nouveauté. Mais c'est un souci qui concerne l’industrie. Quelle quantité de puissance avons nous besoin ?

Néanmoins, le OnePlus 3 a du nerf pour le budget avec un Snapdragon 820, un processeur haut de gamme quad-core avec ses puissants cores Kyro. Résultat : 5122 points sur Geekbench 3, ce qui est bien meilleur que le Snapdragon 810 ou le nouveau milieu de gamme Snapdragon 625. Mais c’est l’efficacité améliorée de ce setup qui permet au OnePlus 3 de bénéficier d’un corps fin en métal.

J’ai été agréablement surpris de voir à quel point il reste frais. 20 minutes après Adventure Time Ski Safari ? Toujours froid. Une course entière sur Asphalt 8 ? Juste un peu de chaleur vers le haut du dos du OnePlus 3, et vous ne vous en apercevrez que si vous n’utilisez pas de coque.

Le Snapdragon 810 était un peu raté (le CPU du OnePlus 2 ralentissait énormément pour éviter la surchauffe). Le téléphone a aussi 6 Go de RAM impressionnants. C’est plus que la plupart des ordinateurs portables que vous trouverez à ce prix.

Le OnePlus 3 en a-t-il besoin ? Je n’en suis honnêtement pas sûr. Chaque fois que j’ai vérifié la page ressources du OnePlus 3, beaucoup de choses n’étaient pas utilisées. Mais qui va s’en plaindre lorsque les autres pour ce prix ont 2/3 Go ?

Deux appareils photo de qualité

OnePlus a toujours su proposer du hardware de grande qualité et en quantité, et le dernier modèle n’est en rien différent. Le OnePlus 3 a une caméra principale de 16 MP, la Sony IMX298 déjà utilisée sur plusieurs terminaux  notamment les derniers Moto X et le Huawei Mate 8.

Ainsi, le OnePlus 3 a l’un des meilleurs appareils photo pour ce prix, et pour un tas de raisons. Pour commencer, c’est du bon matériel. Beaucoup de mégapixels, et un capteur 1/2.8“ compense la résolution. C’est plus que certains appareils compactes dédiés.

Au contraire du OnePlus 2 (au lancement), il est rapide pour shooter. La vitesse de déclenchement est d’une fraction de seconde, et la HDR ne prend aucune taxe, elle qui a tendance à ralentir le rival Vodafone Smart Platinium 7.

Il y a aussi beaucoup de satisfactions sur la qualité de l’image. Les couleurs passent de bonnes à magnifiques en journée, la HDR est superbe et bat à plate couture les précédents OnePlus. Le OnePlus 3 a un mode “Auto HDR“ qui applique l’effet si besoin et je suggèrerai de l’utiliser 24/7. C’est génial. Autant que l’on puisse espérer d’un apapreil photo 16 MP, les détails sont aussi excellents. Lors d’un dimanche en extérieur, le OnePlus vous donne des clichés en paysage qui rivalisent avec ceux d’un “véritable“ appareil photo.

Le OnePlus 3 a aussi une fonctionnalité majeure et pas garantie à ce prix : le stabilisateur optique d’image assure des photos nocturnes moins floues, et la possibilité d’utiliser le mode manuel pour ralentir la fermeture et ainsi obtenir de meilleurs rendus en faible luminosité.

J’ai pris des photos avec l’obturateur ralenti à 1/4 de seconde. Mes mains ne sont pas si stables. Il y a eu quelques plaintes sur le fait que le OnePlus 3 prendrait des images floues, mais ça ne m’est arrivé seulement lorsque l’autofocus a mal compris mes intentions.

Succès instantané ?

Il y a quelques éléments de l’appareil photo du OnePlus 3 que je n’aime pas, toutefois. À moins que vous n’utilisiez le mode manuel, l’appareil photo a trop tendance à augmenter la sensibilité des ISO au lieu de ralentir la vitesse d’obturation. Le stabilisateur d’image est clairement bon, alors pourquoi l’appareil photo ne l’utilise t-il pas plus ?

Inversement, le OnePlus est performant en termes de rendu d’image. Même sous une lumière aveuglante, les images ont vraiment l’air ajustées. C’est rarement moche. Quels appareils photos de smartphone peuvent se vanter des mêmes avantages de nos jours ?

S’agissant d’un smartphone à 400 €, il y a quelques défauts mineurs. Mais oui, le Samsung Galaxy S7 Edge est significativement meilleur.

L’appareil frontal du OnePlus 3 est tout aussi performant, parce qu’il s’agit d’un capteur utilisé auparavant comme capteur principal : le Sony IMX179. C’est ce qu’avait le Nexus 5, et c’est une astuce classique chez OnePlus pour faire preuve de créativité et utiliser quelque-chose d’un peu plus vieux car c’est le meilleur choix disponible.

Les selfies d’intérieur ont un léger grain, mais les détails et la qualité générale de l’image sont très bons même face aux appareils de 8 MP. Seul le Nexus 6 sort du lot parmi les téléphones qui ne font pas des selfies une obsession (c’est toi qu’on regarde Oppo F1 Plus).

Batterie d'un jour

Finissons avec quelque-chose de plus classique : la batterie du OnePlus 3. C’est une unité de 3000 mAh, ce qui est un peu plus petit que celle du OnePlus 2, mais le CPU est aussi plus efficace.

L’endurance varie. Comme un top Samsung, le OnePlus 3 dure une petite éternité lorsque vous jouez des vidéos en boucle, pendant 16 heures. Néanmoins, dans les rues avec le téléphone dans la poche, WhatsApp qui s’invite et peut-être quelques heures d’écoute audio, vous devrez quand même le recharger tous les jours. Il peut consommer très peu de puissance, mais ne le fait généralement pas.

Même OnePlus ne revendique qu’une journée d’utilisation. Le lot de consolation étant le chargeur Dash, fourni avec le OnePlus 3 de base. Une charge de 0 à 100 % ne prendra qu’une heure, et 40 minutes de 0 à 90 %. C’est rapide.

OnePlus 3 : Verdict

“Comme d’habitude“ on a envie de vous dire. Une fois encore, OnePlus déboule avec un smartphone à 400 € qui offre une véritable alternative aux autres qui coutent à peu près deux fois ce prix.

La technologie embarquée est toujours aussi impressionnante, mais c’est aussi le OnePlus le plus beau et le plus huppé à ce jour. Si vous n’avez pas peur de mettre 400 € de plus, il y a de meilleurs écrans et appareils photos disponibles. Mais d’après nous, la plupart de nos lecteurs aiment les bonnes affaires. Celle-ci est imbattable.

Achetez le OnePlus 3 ici

L’avis de Stuff 

OnePlus 3 - test

Une affaire en or pour ce smartphone qui a tout d'un flagship à 800 €, mais qui coute la moitié 
€ 400
Points forts 
Fantastique valeur
Magnifique design
Bon appareil photo
Masse de stockage
Points faibles 
Mémoire non extensible
L'appareil photo battu par meilleur que lui