Yamaha CD-N500 : le coup de jeune du CD ?

Le CD est une espèce en voie de disparition, au même titre que les tigres blancs ou les bons candidats dans la Nouvelle Star. Yamaha, soucieux de cette situation, a tenu à dépoussiérer cet élément hifi menacé par l’arrivée des platines de streaming.

Son CD-N500 est non seulement un lecteur CD audiophile, mais également un lecteur réseau de qualité. Il suffit de le connecter à un réseau Ethernet pour pouvoir accéder aux morceaux stockés sur son serveur local ou son ordinateur. De manière assez agaçante, le wifi n’est pas pris en charge par défaut : il faudra donc passer par un adaptateur optionnel (le YWA-10). Une prise USB permet également de jouer directement du contenu numérique.

Du côté du son proprement dit, on signalera la présence d’un circuit Burr Brown pour gérer la conversion numérique/analogique, avec prise en charge des fichiers FLAC jusqu’en 192 KHz/24 bits. L’Apple Lossless est géré également. Bien évidemment, tout ceci se pilote également avec une appli dédiée !

Le CD n'est pas mort, même si on l'a connu mieux portant. Yamaha lui redonne un petit coup de boost en le mettant au goût du jour... et des réseaux.