Type-F : Jaguar ressort ses griffes

Je suis une Jaguar, écoutez mon rugissement !

Et voilà la Jaguar Type F roadster, qui succède à l’iconique Type E, et qui sera en vente dès le printemps 2012.

A-t-elle de quoi se mesurer aux Jaguar classiques ?

Pour son retour à ce type de véhicule (la première Type E aura été fabriquée de 1961 à 1975, ça commence à faire un bail), Jaguar a décidé de brûler tous les stops. La type F est construite à partir d’un châssis en aluminium, et possède un toit ouvrant en tissu pour économiser du poids. Pas de hard-top qui tienne ici, donc. Trois modèles seront disponibles : la Type F, avec un moteur V6 3.0L de 340 CV, la Type F S, avec un moteur V6 3.0 L de 380 CV, et la Type F V8 S, qui, on ne s’en étonnera pas, est équipée d’un moteur V8 5.0L de 495 CV.

Quelle vitesse sera-t-elle capable d’atteindre ?

La Type F standard (le mot « standard » est ici un doux euphémisme) sera capable de monter de 0 à 100 Km/h en 5.3 secondes, avec une vitesse de pointe de 273 Km/h. La Type F S n’aura besoin que de 4.9 secondes, et plafonnera en revanche à 257 km/h. Le modèle V8, évidemment, laisse les autres sur place en descendant à 4.3 secondes, avec une vitesse maximale de 298 km/h environ.

Bon. J’ai besoin de braquer combien de banques ?

Le modèle standard coûtera 73.800€, et les suivants respectivement 82.000€ et 100.000€.

Plus de 35 ans après l'arrêt de la Type-E, Jaguar revient au pays des roadsters avec une Type-F rugissante.