Top 4 - Carbon Flyer

De haute voltige

Dans quelques années, notre ciel sera saturé de drones : des masses d’acier vrombissantes qui, lorsqu’elles seront aux mains d’un robot malveillant, nous traqueront jusque chez nous et transformeront nos maisons en bunkers paranoïaques, véritables répliques des « drones organiques » des Oiseaux de Hitchcock. Voilà donc le dernier-né de cette lignée, qui ne fait pas comme les autres : plus petit, mois cher et moins stationnaire. Il est construit presque uniquement en fibre de carbone, avec des nanotubes de carbone apparents ; son aile en delta l’aide à fendre l’air grâce à ses deux moteurs électriques et n’arbore pas d’autres parties mobiles fragiles.

C’est, en gros, un avion de papier en carbone, mais qui est contrôlable par smartphone, via Bluetooth, et doté d’une caméra embarquée VGA.