Nintendo Wii U

Le Nintendo a volé la vedette à Microsoft et Sony en lançant sa Wii U avant même que la Xbox 720 et la PS4 aient été annoncées. Est-ce que la philosophie particulière de cette nouvelle  console, qui tire massivement parti de cses deux écrans, permettra à la marque japonaise de réitérer le succès de sa Wii originale ?  Et les jeux tels que ZombiU tenteront-ils les joueurs hardcore, jusqu’à les détourner de l’Xbox 360 et de la PS3 ? Il est temps d’en avoir le cœur net.

Design et conception

D’un point de vue esthétique, la différence avec le modèle original n’est pas frappante. Néanmoins, la Wii U arbore une allure un peu plus sophistiquée que la Wii d’origine, en particulier dans sa finition laquée noire que l’on trouve dans le pack Premium, pour environ 350 €. Elle est plus longue, plus haute, plus pesante, et plus solide qu’on ne pourrait le penser au premier abord.

En dehors de la finition, le modèle Premium inclut le jeu Nintendo Land, un abonnement au Nintendo Network, un support pour la console, et un dock de chargement pour le GamePad, ainsi que 32 Go de mémoire flash interne (contre 8 Go pour le modèle basique).

Le petit surcoût en vaut-il la peine ? Nous serions tentés de dire que oui. Pas tant pour l’abonnement que pour le support, carrément plus classe qu’un câble qui pend lamentablement. Par ailleurs, les 8 Go de mémoire interne de la version basique n’offrent que 3 Go de stockage réel, ce qui est à peine suffisant pour installer un ou deux jeux. Bien entendu, on peut toujours se rabattre sur un disque dur USB pour augmenter la capacité, mais autant  ne pas se compliquer la vie.

Et puisque l’on parle de l’USB, précisons que la Wii U possède de nombreuses entrées/sorties : deux arrière, deux à l’avant, et même un slot SD. À l’arrière, on trouve également une prise HDMI (un câble est inclus) ainsi qu’un connecteur pour la barre infrarouge, identique à celui de la Wii origine. En revanche, pas de prise Ethernet : le Wifi est le seul moyen de se connecter à un réseau, ce qui sera peut-être une déception pour ceux qui n’ont jamais eu totalement confiance dans le sans fil.

On ne veut pas avoir l’air fétichiste ou quoique ce soit, mais la Wii U possède également le mécanisme de chargement de supports optiques le plus agréable que l’on connaisse. Il suffit de pousser à peine le disque pour que celui-ci soit avalé avec fluidité, avec un bruit presque inexistant. Dans une pièce totalement silencieuse, on entendra peut-être le bruit du ventilateur, mais celui-ci sera largement couvert par le son du jeu.

GamePad

Toutefois, il suffit d’utiliser le GamePad pendant un petit moment pour que ses qualités éclipsent ses quelques petits défauts. Il est extrêmement ergonomique, même si les deux commandes analogiques paraissent un peu éloignées l’une de l’autre en première approche ; il est très simple d’atteindre les gâchettes et  les boutons de la face arrière. Précisons que les gâchettes sont numériques, ce qui ne  pose pas de problème avec les jeux présentés au lancement, mais pourra se révéler gênant avec de futurs titres comme les jeux de course automobile, qui s’appuient en général sur des commandes analogiques.

Au sommet de l’unité, on trouve une prise casque (pas la peine, donc, de tirer un fil depuis son écran plat), le contrôle du volume et même un stylet qui possède son propre logement. À l’avant, une caméra trône au-dessus de la pièce de résistance, un écran tactile résistif de 6,2 pouces.

Wii U - Ecran tactile

Le GamePad perd un point en matière d’autonomie, puisqu’il n’offre que 3h30 d’usage intensif, et nécessite une bonne demi-heure pour regagner la moitié de sa puissance. Toutefois, on peut jouer pendant que le GamePad se recharge.

Mise à jour du firmware

Si vous avez acheté une Wii U juste après son lancement, il vous faudra passer par une mise à jour, et pas une petite. Même avec une bonne connexion, comptez une heure de chargement. Quelle plaie ! Si vous comptez en faire un cadeau de Noël, nous vous conseillons vivement de procéder à cette mise à jour avant de faire le paquet cadeau, sauf si votre conception d’un matin de Noël consiste à regarder une barre de progression se remplir mollement.

Le jeu en vaut néanmoins la chandelle, et une fois la mise à jour effectuée, vous ne reconnaîtrez plus l’écran d’accueil tellement il est chatoyant et  engageant.

Performances

Si pour vous, une console nouvelle génération doit être l’équivalent ludique d’une centrale nucléaire, bref, un concentré de puissance pure, vous allez être une fois encore déçu. Nintendo se révèle comme d’habitude très discret quant aux composants de sa machine, mais on peut estimer que la puissance est relativement équivalente à celle d’une PS3 ou d’une Xbox 360. D’ailleurs, la comparaison de certains jeux communs à la Wii U et à la Xbox ne permet  pas vraiment de voir de différence.

Compte tenu de la vélocité avec laquelle les tablettes et les Smartphones actuels passent d’une appli à une autre, les temps de réponse de la Wii U sont assez pitoyables. Il faut environ 20 secondes pour passer de l’écran d’accueil au menu de réglage, ce qui au bout d’un moment commence à devenir pesant.

Vidéo

Navigateur

Accessoires

Dans la mesure où la console est conçue, à la base, pour le multijoueurs,  un seul contrôleur ne va pas vous emmener loin, pour original que soit le GamePad. Si vous avez toujours les manettes de votre Wii, réjouissez-vous : elles fonctionneront encore. D’ailleurs, certains jeux comme Metroid Blast dans Nintendo Land s’appuient sur la Wii Remote Plus.

Le Wii U Pro Controller ressemble furieusement à une manette  Xbox, avec deux sticks analogiques, un D-Pad et toute une rangée de boutons. En revanche, peu de jeux semblent compatibles avec cette manette pour le moment, ce qui est une petite déception. Pour le moment, gardez votre argent.

Verdict :

Répondons enfin à la question que tout le monde se pose. Faut-il acheter une Wii U ? À vrai dire, la réponse dépend largement de quel joueur vous êtes. Si vous êtes avant tout un joueur solo, la console n’est probablement pas pour vous d’autant que les jeux lancés à la sortie sont clairement axés sur le multijoueurs local. Quant à ceux qui aimaient jouer aux jeux Wii en famille, ils peuvent s’inquiéter également : bien entendu, on pourra toujours jouer à ses anciens jeux sur la nouvelle Wii, mais les titres spécifiques à la console sont moins immédiats, et les joueurs  occasionnels auront du mal à s’impliquer autant.

Néanmoins, si vous aimez jouer entre amis, la Wii U est absolument irrésistible. Le GamePad n’est certainement pas aussi révolutionnaire que la Wiimote, mais elle ajoute beaucoup de dynamisme au gameplay. En un sens, tout cela nous ramène à l’époque où le concept de « multijoueurs »  signifiait se faire vanner par ses copains assis sur le divan, plutôt que par un petit blanc-bec de 12 ans du fond de l’Arkansas.

Est-ce que la Wii U représente vraiment la nouvelle génération du jeu sur console ? Non, définitivement. Quand les développeurs se seront un peu habitués à son architecture, il n’est pas impossible que les jeux multi-plateformes aient meilleure allure sur la Wii U que sur l’Xbox 360 ou la PS3, mais à ce moment-là, elle sera clairement distancée par la Xbox 720 et la PS4 (quel que soit le nom qui leur sera donné au final). L’avenir de cette console dépend très largement des titres  qui suivront, et de l’ingéniosité des développeurs à repousser les limites du GamePad.

Il ne s’agit certainement pas d’un achat indispensable, même si le fun  est indéniablement au rendez-vous. Mais la prochaine révolution du jeu vidéo aura lieu en 2013, et pas avant.

La nouvelle console de Nintendo est-elle la révolution attendue ?

299€ (pack de base)

poids

1,6 kg

Stockage

8 Go / 32 Go

Dimensions

45.7mm x 269.2mm x 171.4mm

Sortie vidéo

HDMI

Processeur

Custom AMD Radeon HD 5000-based GPU