Linn Kiko

 

Introduction Jusqu’à présent, les « diffuseurs multimédia » (ou streamers, pour faire moins français et plus simple) de Linn se sont surtout concentrés sur la fonction plutôt que la forme. Tout cela change avec le Kiko, un système ultra-compact qui n’a besoin que d’un ordinateur pour fonctionner, stylé, tout en courbes, avec des enceintes actives et disponible dans six couleurs. Et vous allez voir, le son est à la hauteur du plumage.

Design et construction L’unité centrale est moitié moins large qu’une électronique hifi standard, peut s’utiliser debout comme une Xbox 360, et l’usinage de son châssis ne ressemble à rien d’autre. Vous pourrez l’acheter en noir, blanc, argent, « champagne », ou encore bleu clair ou foncé.

Contrôle

A l’exception de l’interrupteur sur le côté (ou en haut, selon la position que vous choisissez), le Kiko ne possède aucun contrôle apparent. Vous utiliserez soit la très belle télécommande, qui se voit garnie de pictogrammes assez obscurs (vous vous y ferez, surtout si vous descendez de Champollion), soit votre smartphone sous iOS ou Android équipé de l’appli-maison de Linn, Kinsky.

Affichage En allumant l’unité, la façade vous montrera le logo Linn, le chiffrage du volume, mais au-delà, vous n’aurez là encore que les fameux pictogrammes. Pour jouer de la musique depuis votre ordinateur en réseau, vous aurez besoin soit de l’application Kinsky, soit de Songcast.

Enceintes Chaque enceinte est alimentée par un amplificateur séparé à l’intérieur de l’unité centrale pour la meilleure intégration possible. Et ça fait une différence ! Cela a beau être un système compact, le son est plein de punch dans les basses, et les aigus cristallins quand on joue du Metal ou du jazz. Classe.

Connectivité En plus de jouer de la musique stockée sur votre ordinateur local, le Kiko peut accéder à des services comme Spotify grâce à un périphérique iDevice. Il s’incorpore facilement à un système existant, de plus, grâce à ses entrées numériques et ses entrées/sorties HDMI. Seul souci : en l’absence de Wifi, il faudra utiliser une connexion câblée.

Verdict Le système est plutôt attractif pour de nouveaux clients, grâce à un design bien pensé, une installation facile, et le fait qu’il soit livré avec des enceintes. Mais on aurait quand même bien aimé un affichage en façade plus explicite, histoire de l’utiliser sans smartphone ou tablette.

Stylé, compact, performant, le Linn Kiko pourrait faire de l'oeil aussi bien aux audiophiles qu'aux esthètes.
3000 €
Stockage
Aucun