L'impression 3D pour les vinyles

Bien sûr, vous aurez peut-être l’impression d’écouter de la musique sous l’eau, avec de la pâte à modeler dans les oreilles (où est le problème, d’ailleurs ? on fait ça souvent, à Stuff)… toutefois, difficile de ne pas être impressionné, sur le principe, par ce disque vinyle crée à partir d’une imprimante 3D !

Amanda Ghassaei a utilisé un modèle capable d’imprimer en 600 dpi. Le 33 tours aligne les titres de Nirvana, Joy Division, Radiohead, à une fréquence d’environ 11kHz, soit moins que le plus pourri des MP3 de votre audiothèque.

Mais la qualité n’est pas le principal pour le moment. Ce qu’il faut retenir, c’est que ça fonctionne, et à partir de maintenant, les choses ne pourront aller qu’en s’améliorant.

Le site de l’inventeur fou explique étape par étape comment procéder. Si vous avez une imprimante 3D sous la main (on ne sait jamais, hein), vous pourrez télécharger de quoi reproduire l’opération. Avouez qu’on vous gâte ! Et puis, si ce soir, à minuit, vos cadeaux ne vous plaisent pas, vous pourrez toujours en imprimer de nouveaux. Bon réveillon !

[Instructables via The Verge]

Votre 45T de Tino Rossi craque ? Imprimez en un nouveau. Ex nihilo.