Léger comme l'iPad Air

Hier était aussi l’occasion pour Apple de dévoiler son iPad Air. Oui, comme le Macbook du même nom. Il est effectivement 20% plus fin que la précédente version d’iPad (l’iPad 4, donc), avec un poids de 469g et une épaisseur d’à peine 7.5mm. La prise en main en serait profondément modifiée.

L’écran reste celui que nous connaissons : 9.7’’ en 2040x1536 pixels. En revanche, deux nouvelles finitions font leur apparition : blanc/argent et gris/noir. Pas de doré, désolé.

Ce n’est du reste pas la seule différence avec le nouvel iPhone. Si lui emprunte le même processeur (un A7 en 64 bits), l’iPad Air ne comporte aucun détecteur d’empreintes digitales. Dur de savoir pourquoi : sans doute cela n’était-il pas compatible avec le poids plume de la bête.

Les performances de la puce A7 sont 72x supérieures à celles du premier iPad, et on retrouve le coprocesseur M7 présent sur l’iPad Mini 2 et l’iPhone 5s.

Apple promet une expérience « drastiquement différente ». On a un peu de mal à y croire, mais on est quand même pressé d’essayer…

Et un nouvel iPad, un ! Pas de fonctionnalités surprenantes, certes, mais un poids revu à la baisse et un processeur plus costaud.