Le pop-corn version low-tech

Vous ne vous êtes probablement jamais demandé ce qu’implique le processus de fabrication du pop-corn, et on ne peut pas vraiment vous en vouloir. Pourtant, il s’agit de l’idée qui sous-tend ce projet d’étudiants.

Les étudiants en art et en design de l’université ECAL, en Suisse, ont décidé de représenter de manière très visuelle le chemin du petit grain de maïs qui gonfle, qui gonfle… Cet appareil très « low-tech » utilise une simple bougie pour chauffer un grain plongé dans de l’huile, et ensuite salé dans la foulée. Une fois que le grain a accompli sa métamorphose, on peut manipuler un levier pour faire tomber le grain jusqu’à soi.

C’est sûr : se faire un bol de pop-corns avec cette méthode, ça doit prendre juste une à deux semaines de plus qu’avec un micro-ondes. Mais on y perd beaucoup dans le côté Wallace & Gromit, et ça, c’est irremplaçable.

Les étudiants de l'université ECAL ont réinventé la fabrication du pop-corn à leur manière. Low-tech et (presque) poétique.