KEF lance des enceintes amplifiées USB pour audiophiles

Depuis quelques années, on assiste à une ouverture des constructeurs hifi vers le monde du multimédia. Si celle-ci est probablement nécessaire, compte tenu des changements d’habitude dans la manière de consommer la musique, elle ne reflète pas forcément un aveu d’impuissance et une volonté de niveler par le bas. Aujourd’hui, tout le monde s’accorde à dire que l’avenir de la musique (on passera sur l’engouement sans doute très provisoire pour le vinyle) réside dans les sources numériques, et le téléchargement de fichiers haute-résolution. Voilà sans doute l’une des raisons pour lesquelles KEF a mis au point les X300A.

Il s’agit d’un système d’enceintes actives (bénéficiant de leur propre alimentation), destinées à être utilisé avec un PC via une entrée/sortie USB, et bénéficiant du même soin dans leur conception que des systèmes de monitoring professionnels. Deux amplificateurs classe AB dans chaque enceinte (un pour les aigus, un peu les graves), un transformateur toroïdal, et surtout, le système de haut-parleurs « Uni-Q » (avec le tweeter placé à l’intérieur du HP de basses/medium) cher au constructeur britannique.

Il y a même une prise jack pour brancher un baladeur quelconque. Le prix ? 799€. Mais ceux qui veulent un son de qualité et n’ont pas la place de s’installer un système stricto sensu devraient s’y intéresser.

Deux amplis classe AB par enceinte, la technologie Uni-Q : KEF a décidé de faire du charme aux amateurs de musique numérique.