Facebook se met à la recherche

Google n’a sans doute pas à s’inquiéter, mais la nouvelle est suffisamment intrigante pour que l’on s’y attarde : Facebook a lancé son propre moteur de recherche. Cette nouvelle fonctionnalité, baptisée Graph Search, permet de chercher des infos au sein des profils tous les inscrits (plus d’un milliard de clampins, tout de même), et met bien évidemment l’accent sur vos contacts ou les personnes qui ont déjà échangé avec vous.

Marck Zuckerberg est ses sbires insistent sur un point : Graph Search respecte la vie privée de chacun, et ne mettra pas votre profil à disposition du premier venu. En revanche, vous pourrez chercher des personnes que vous connaissez dans une ville, un pays, et vous obtiendrez des informations précieuses sur les restaurants ou les boutiques.

Cette option ne va certainement pas dissuader les utilisateurs décidés à migrer vers d’autres réseaux sociaux, mais il est indéniable que FB prend au passage un petit coup de jeune. On peut effectuer des recherches combinées : par exemple, en cherchant quels amis habitent Lyon et aiment les fruits de mer. Ou ont acheté le dernier disque de Rihanna.

L’idée motrice, c’est de pouvoir retrouver plus facilement des personnes auxquelles on n’est pas directement lié. Si vous avez rencontré quelqu’un à une soirée, vous pourrez remonter jusqu’à elle en passant par votre probable ami commun, le prénom, le lieu d’études, etc. A condition que son profil soit ouvert, bien entendu.

Même la recherche de photos a été indexée : il va être extrêmement simple de retrouver les photos de beuverie de vos petits camarades. Et on allait oublier : Bing est intégré pour effectuer une recherche à plus large échelle (à travers tout le web, donc). Joli coup pour Microsoft.

Pour le moment, Facebook Graph Search est disponible en version bêta limitée, mais va être déployé petit à petit pour un lancement officiel dont la date demeure encore vague.

Tremblez ! Un moteur de recherche en version beta vient de s'ajouter à la longue liste des fonctionnalités de Facebook. Une bonne nouvelle ?