Entre le dock et le moteur d'avion

Le Wall Of Sound de Studio Total est tellement délirant qu’on ne sait même pas par où on pourrait commencer.

Par l’évidence, peut-être ? Allez. Il est gros. Très gros. Ce géant suédois (fait à la main, s’il-vous-plait) fait 1m sur 1.7m et pèse… 178 kilos. Presque autant que votre belle-mère. On a même une autre info, en direct de Wikipédia : la femelle grizzly moyenne pèse moins que ça. Ca vous en bouche un coin, pas vrai ?

A l’intérieur du WOS 2.0, on trouve 44 éléments d’enceinte séparés, deux caissons, et un ampli à tube pour un son plus chaleureux.

Ah, et attendez : le bouton de volume monte à 11 ! Pour de bon !

Le son du WOS 2.0 monte à 130dB. C’est plus fort qu’un F-15 qui décolle à 100 mètres de vous. On ne sait pas forcément bien à quoi ça ressemble, à vrai dire, mais on peut sans peine imaginer que ça fait du bruit.

A priori, si nos calculs sont bons, vous devriez pouvoir abattre une cloison en mettant le volume à 6. Mais il est temps de parler de la tête de singe.

Vous avez bien lu : le WOS 2.0 a une petite tête de singe monté sur son sommet, avec des yeux qui brillent. Quand ils sont bleus, tout est normal. Mais quand on monte le volume trop fort, ils passent au rouge ! Pourquoi un singe ? Le créateur du WOS déclare « Il n’y a aucune raison spécifique à la présence de ce singe ».

Merci à lui de nous avoir éclairés.

Le WOS 2.0 est compatible Wi-Fi, Bluetooth et Spotify. Pas de câble, le bonheur. Et il y a bien sûr une petite application liée pour le mener à la baguette. Vous en voulez un ? Alors allez sur Indiegogo pour réserver le vôtre. Mais soyez prévenu : ça va vous coûter 7000$.

Vous vous rappelez Spinal Tap, avec le fameux ampli qui monte à 11 ? Oui ? Et bien ce dock le fait aussi... pour de bon.