Il y a deux types de personnes dans le monde : ceux qui on déjà joué à Mario Kart 8 et les autres.

Si vous faîtes partie du premier groupe, soyez sympa, les pauvres. Il n’ont jamais glissé dans la Descente Givrée, n’ont jamais été terrifiés par le regard noir de Luigi, et n’ont jamais eu l’occasion de se faire piquer la première place à cause d’une carapace bleue.

Mais c’est plus compliqué que ça : on acheté Mario Kart 8 mais  pas acheté le super DLC qui est sorti un peu plus tard. Il n'ont donc pas connu les frissons du mode 200cc par exemple.

Entrez donc dans l’univers de Mario Kart 8 Deluxe, l’édition ultime du célèbre jeu de Wii U. Avec 42 personnages et 48 courses, le nouveau mode Bataille ainsi que d’autres améliorations spécialement pour la Switch, c’est tout simplement génial. Qui peut résister à autant de fun ? Personne.

DES CIRCUITS À GOGO

Même si Mario Kart 8 était un des best-sellers sur Wii U, cette console était loin d’être un succès commercial. Donc la plupart des gens qui vont mettre la main sur une copie de MK8D vont être submergés par une vague d'émotions lorsqu’ils vont commencer leurs courses pour la première fois.

MK8 était et est toujours une belle avancée par rapport à Mario Kart Wii. Non seulement parce que les graphismes sont de meilleure qualité (HD) mais aussi parce que les animations des personnages rendent chaque moment plus vivant et délirant. L’intégralité du jeu a été améliorée : il récompense les joueurs qui dérapent le plus longtemps ou ceux qui arrivent à utiliser intelligemment leurs goodies pour éviter les carapaces vertes.

Tout cela, c'est parce que Nintendo n'a pas créé beaucoup de nouveaux circuits et a donc eu le temps de se concentrer sur autre chose. Que ce soit sur les Cascades Maskass ou sur l’Aéroport Azur, vous avez l’étrange sensation d’avoir déjà vu ce circuit quelque part, même si ce sont des inédits.

En plus de ces nouveaux circuits, il y a tout un tas de classiques remis au goût du jour comme la Vallée Yoshi, le Parc Baby et l’Horloge Tic Tac. En plus, de nouveaux circuits inspirés d’autres jeux de Nintendo ont fait leur appartition comme le Big Blue de F-Zero, le Circuit d’Hyrule de La Légende de Zelda et Animal Crossing… d’Animal Crossing.

Donc oui, il y a pas mal de circuits à faire, que ce soit en solo ou avec une bande d’amis, et ils sont presque tous géniaux. Surtout si vous jouez en 150cc, vitesse qui était déjà présente dans Mario Kart 8. La plus haute vitesse, 200cc, qui a été ajoutée après la sortie du jeu, est un peu plus difficile à maîtriser : vous vous faîtes constamment bombarder par tout un tas de truc.

Aussi, je suis fondamentalement opposé aux modes de jeu de Mario Kart qui vous obligent à freiner.

LE MÊME, MAIS EN MIEUX

Bien sûr, si vous avez déjà eu des médailles d’or dans tous les circuits, rien de bien nouveau pour vous. Nintendo n’a pas créé de nouveau circuit pour MK8D, et les seuls nouveaux personnages sont le Roi Boo, Browser Jr et les Inklings de Splatoon.

Oui, on a raclé les fonds de tiroirs pour cette édition « Deluxe ». Dans les nouveautés, vous verrez par exemple que l’on peut désormais avoir 2 objets en même temps au lieu d’un seul, qu’on peut obtenir des Ultra-Mini Turbo (roses) si on dérape assez longtemps, et les néophytes auront la possibilité d’enclencher un mode de trajectoire assistée, ce qui les empêchera de sortir de la piste. Même si aucun de ces changements ne gâche le jeu, aucun ne l’améliore de manière fulgurante.

Par contre, un ajout qui est particulièrement appréciable, c’est le mode portable de la Switch en 720p, qui vous permet de partir en drift sur la Route Arc-en-Ciel peu importe l’endroit où vous vous trouvez. 

Nintendo Switch

Mode Bataille

À dire vrai, la plus grosse raison de se procurer Mario Kart 8 Deluxe reste ses modes multijoueurs, et grâce à son nouveau mode Bataille, vous aurez de nouvelles opportunités.

Si vous connaissez Mario Kart, vous savez à quel point ce mode Bataille est génial. Mais ça, c’était avant Mario Kart 8 : Nintendo avait remplacé les petits champs de bataille par les circuits que l’on retrouve dans le mode principal, et c’était beaucoup moins drôle. Pourquoi ? Parce que vous pouviez faire des tours sans jamais croiser un adversaire.

Mais tout ça, c’est du passé, puisque MK8D propose 8 champs de batailles disponibles dans 5 modes différents. Bien sûr, notre préféré reste la Bataille de Ballons, dans lequel vous devez protéger à tout prix votre précieuse collection de ballon de baudruche et éclater ceux de vos adversaires. Ceci dit, le nouveau mode Traque sur la Piste n’est pas mal non plus.

Dans cette version Mario Kart des gendarmes et des voleurs, vous serez divisés en 2 équipes : l’une poursuit l’autre armée d’une Plante Piranha. Si le « voleur » se fait toucher, il part en prison, mais ses coéquipiers peuvent à tout moment libérer les prisonniers en appuyant sur un bouton qui ouvre les portes. Idéal pour se remettre en forme, n’est-ce pas ? On verra ce que vous direz quand vous aurez perdu plusieurs fois.

Le mode Bataille est vraiment amusant en multijoueurs local : dès que le premier ballon est volé, vous pouvez être sûr que des noms d’oiseaux vont fuser dans la pièce. Et même si les nouvelles courses sont un peu too much, on se régale parce qu’elles sont parfaites pour créer une sacrée pagaille entre les joueurs.

Verdict

MK8D en bref ? Nintendo a gardé ce qui fonctionne bien dans Mario Kart, et s’est débarrassé de ses quelques faux pas. C’est aussi simple que ça.

La seule raison valable pour ne pas acheter ce jeu sur Switch, c’est si vous y avez déjà trop joué. Tous ceux qui n’ont pas téléchargé le DLC de Mario Kart 8 auront l’impression qu’il y a beaucoup de nouvelles choses, et ce sera tout aussi excitant pour tous ceux qui ont terriblement envie d’un bon vieux mode Bataille.

Mario Kart 8 Deluxe reste le jeu génial qu’il a toujours été, mais avec une touche en plus. C’est parfait.

L’avis de Stuff 

Mario Kart 8 Deluxe - test

La meilleure version du meilleur jeu de kart.
€ 49
Points forts 
Beaucoup de courses et de personnages
Le nouveau mode Bataille est pas mal
La portabilité est géniale
Points faibles 
Pas de nouveaux circuits
Le mode 200cc un peu bizarre