Android Wear a fait son entrée, mais la G Watch ne lui rend pas exactement hommage. Google espère conquérir le plus vaste public possible avant la sortie potentielle d'une iWatch Apple, avec ce porte-bannière. Mais mérite-elle ce titre ?

Smart and Subtle but no Moto 360

Les smartwatchs s'affichent soit "geek discret", soit "geek tendance" - la G Watch, elle, serait plutôt décrite comme "geek subtile". Elle fait suffisamment 'smart' pour être portée avec un costume mais n'attirera pas l'attention. Rectangulaire, cette montre en acier inoxydable est waterproof jusqu'à un mètre sous l'eau pendant 30 minutes. Il n'y a pas un seul bouton à sa surface, alors ne perdez surtout pas le socle de recharge, ou vous ne pourrez pas la rallumer.

Rapide mais peu endurante

La connexion Bluetooth est stable et Android Wear tourne bien. Elle est dotée du même processeur que le HTC One Mini 2, un Snapdragon 400 Qualcomm. La G Watch tourne bien, mais pour la batterie c'est une autre histoire. LG y a mis une grosse batterie de 400mAh (ce qui est beaucoup pour une montre), mais la batterie est pompée par l'OS très chargé. L'autonomie réelle est de moins de 24h contre 36 annoncées. C'est insuffisant.

 

 

LG G Watch - Le Verdict

La G Watch n'a pas tant de défauts au final. Et elle est dotée du meilleur OS qu'on ait vu chez Android Wear : très simple et très ambitieux à la fois.

Mais la Samsung Gear Live a une meilleure résolution d'écran, et la Moto 360 réussi mieux le design d'une smartwatch. Il parait donc logique d'attendre leurs sorties pour comparer. Et biens sûr, il y a la Pebble Steel avec ses 5 jours d'autonomie imbattables, et qui représente une autre ambition pour les smartwatchs : une façon de compléter votre smartphone, plutôt que d'en diffuser l'écran sur votre poignet.

Enfin, si la G Watch est assez sophistiquée pour démontrer le potentiel d'Android Wear, elle n'est pas aussi audacieuse que son système d'exploitation ne le suggère.

 
L’avis de Stuff 

LG G Watch - test

Ce n'est pas tout à fait l'icône dont Android Wear a besoin
€ 90
Points forts 
Android Wear est ingénieux
Comfortable à porter
Compatible avec la plupart des appareils Android
Waterproof
Points faibles 
Autonomie
Nécessite un socle de recharge
Design peu inspiré