Un avant goût du Projet Ara, le smartphone modulaire de Google

C’est le fruit d’une collaboration entre Google et une entreprise appelée Yezz, un téléphone 100% modulable. Nous n’avons pas encore pu voir un téléphone du Projet Ara à l’œuvre, mais des prototypes en plastique on été exposés au Mobile World Congress 2015, qui nous en disent un peu plus sur le fonctionnement du gadget.

Découvrez les modules

Equivalent du légo en téléphone, le Projet Ara fonctionne avec des modules connectés entre eux. Il en faut un pour le processeur, un autre pour l’écran, un pour l’objectif, pour la batterie, et ainsi de suite. Ces modules communiquent par des interfaces de métal standardisées, au niveau de leur face inférieure.

La question reste pourquoi ? Pourquoi avons-nous besoin d’un téléphone en pièces détachées personnalisables, alors qu’il existe déjà plus de mobiles qu’il n’est possible d’en connaître pour une personne saine d’esprit ?

Il faut croire que les labos de Google n’ont pas peur d’aller au bout d‘une bien étrange idée : un projet qui permettrait aux plus intrépides acheteurs de téléphones de créer quelque chose qui sorte vraiment de l’ordinaire.

La naissance du Frankenphone

                                

Pourquoi pas un smartphone avec une caméra dont l'objectif serait énorme ? Ou un téléphone avec 128 Go de mémoire ? Ou encore avec une batterie de 3 jours d’autonomie ?

Dans ce système, le téléphone serait modifiable, perfectible. Vous voulez passer d‘une résolution de photo de 13 mégapixels à 20 mégapixels ? Pas de problème.

Le mystère demeure

 

Si vraisemblablement, ce téléphone éclaterait en 12 morceaux à la première chute de moins de 10 cm de haut, de toute évidence Yezz mise tout sur le concept de design personnalisable en 3 mouvements.

Mais que les modèles de démo se limitent à des blocks en plastique non fonctionnels nous montre à quel point le Projet Ara est encore loin d’être abouti. On en parle depuis 2013, mais on ne sait toujours pas quand il va sortir et à quel prix. Le Projet Ara reste une utopie pour le moment.

Sans compter que votre téléphone aura une drôle de dégaine. Les démos du projet Ara ressemblent beaucoup à ce que vous pouvez voir sur ces photos : un genre de monstre à la Frankenstein. Bien sûr la plupart des gens ne vont pas acheter un téléphone au design aussi peu commun pour le cacher. C’est ce qui fait son intérêt.

Pour l’heure, et jusqu’à ce que Yezz développe un prototype fonctionnel, le rêve du Projet Ara se limite à ça, un rêve.