Samsung Galaxy Note 10.1

Cet « iPad-killer » gère le multitâches, est équipé d’applications créatives, et se voit épaulé par un puissant processeur quadri-cœur. Sans oublier le S Pen, sur lequel nous allons revenir tout au long de ce test.

Design Plus mince et un peu plus léger que l’iPad 3, le Note 10.1 n’a peut-être pas la prestance que l’on serait en droit d’exiger d’un produit vendu près de 500€ : le dos est en plastique et ne semble pas très robuste. En revanche, il y a un slot microSD, deux haut-parleurs frontaux et même un port infrarouge. C’est déjà ça.

Affichage Dans la mesure où le Samsung se destine à un sage créatif, un affichage WXGA de 1280x800 est un peu décevant. A l’usage, il se révèle en revanche très lumineux, et son angle de vision est parfait pour regarder des films en HD. Néanmoins, on regrette l’absence d’un écran Super AMOLED, et on s’étonne que Samsung n’ait pas joué la carte de la compétition avec l’iPad 3 et ses 2048x1536 pixels.

Multi-écrans, pop-up play Le Note 10.1 est, pour une large part, la version « tablette » du Galaxy S3 (le meilleur smartphone du monde, mais cela n’engage que nous). Le « Pop Up Play » vous affiche une fenêtre de vidéo alors que vous naviguez sur le web, envoyez un message ou que vous travaillez. Le mode Multiscreen permet quant à lui d’afficher deux applications côte à côte (S Note, Video Player, Email, Gallery, Internet), soit en mode portrait, soit en mode paysage. Il est même possible d’empiler deux mini-applications comme le lecteur musical et le client email au-dessus des deux écrans principaux. Une autre fonction appelée « Smart Stay » utilise la caméra frontale pour détecter la présence de l’utilisateur, et désactive en conséquence la mise en veille quand il y a bel et bien quelqu’un en face de l’écran. Malin.

La puissance du quadri-cœur Avec une puce quadri-cœur Exynos à 1.4 GHz et 2 Go de RAM sous le capot, le Note 10.1 s’accommode fort bien d’Ice Cream Sandwich (pas de Jelly Bean en vue) et tout se passe comme sur des roulettes. Certes, quand on passe du lecteur vidéo à une page Web en utilisant le multi-écrans, il faut être patient ; mais les performances générales n’en sont pas moins impressionnantes.

Caméras

La caméra avant aligne 1.9 MP et filme en 720p, mais pas non plus de quoi se réveiller la nuit : vos chats sous Skype ne s’en trouveront pas bouleversés. En revanche, la caméra de 5MP, à l’arrière, assure correctement dans le feu de l’action. Les clichés sont toutefois un tout petit peu délavés.

S-Pen Le S-Pen se cache dans le coin inférieur droit de la tablette, et son bout incurvé se même délicatement aux courbes de la tablette. Quand vous le tirez de son logement, une barre d’options s’affiche sur le côté, offrant un accès direct à des applis comme S Planner ou S Note.

Le S Pen lui-même est léger, et on trouve vite comment exercer différents niveaux de pression (l’aide de Wacom sur ce plan a été décisive). Avec PS Touch et quelques autres applis, le stylet a connu quelques moments de latence, mais pas suffisamment pour qu’on le prenne en grippe.

Les meilleures applis Samsung a bien entendu songé à mettre en avant les applications exploitant au mieux les caractéristiques propres de l’appareil. A côté des applications pré-installées comme Crayon Physics, on est donc invité à utiliser Infinite Painter ou encore OmniSketch.

Fort de l’expérience en la matière, le S Pen entend offrir aux utilisateurs une expérience vraiment différente. A vrai dire, nous avons rencontré quelques difficultés avec Infinite Painter, aussi nous sommes nous tournés vers SBMX (non optimisée pour le S Pen). Le mélange des couleurs était assez impressionnant, mais tout cela ne remplacera pas une tablette graphique professionnelle.

En matière de jeu, on a apprécié la précision du stylet avec un titre comme MazeRacer ; de même, la possibilité de signer un document à l’écran, sans recourir à un scanner, est fort appréciable. Au final, rien de si fracassant, mais on devrait voir débarquer davantage d’applications optimisées dans les prochains mois.

A vrai dire, c’est en matière de bureautique que le S Pen s’est révélé assez utile : pour surligner ou annoter des documents, c’est un vrai rêve. Attention, juste, à ce que votre enfant de quatre ans ne vienne pas apporter sa contribution à votre rapport d’activités.

S Note C’est une bonne chose que Samsung ait passé du temps à concevoir des applications pour le S Pen. Avec S Note, il est possible de tracer des formes, des formules, et on a même accès à la reconnaissance d’écriture. Les « gestes » spéciaux ne s’apprivoisent pas immédiatement, et on ne va certainement pas plus vite qu’avec un clavier. Toutefois, tout ceci n’en est pas moins assez gratifiant.

Photoshop Touch Nous avons été plutôt impressionnés PS Touch (la version « lite » de Photoshop pour les tablettes). Le S Pen est vraiment utile pour recadrer une image, la faire tourner, utiliser les curseurs de réglages, etc. Les professionnels en voudront davantage, sans doute, mais pour le commun des mortels, voilà qui est bien suffisant. En plus, l’appli est pré-installée sur le Note 10.1.

Note 10.1 contre Nouvel iPad Est-ce que le Note 10.1 aura raison de l’iPad ? En un mot comme en cent : non. Du moins, pas encore. Certes, l’iPad 3 est un peu plus volumineux, mais pas au point qu’on sente vraiment la différence, et son écran Retina est toujours un très net avantage.

Verdict Si vous aimez le Galaxy S3 et le Galaxy Note, mais que vous avez besoin d’un plus grand écran, voilà la tablette de vos rêves. Toutefois, même si le produit est très réussi à plus d’un titre, nous nous sommes pris à attendre, d’ores et déjà, la sortie d’un Note 2 10.1 (ou quel que soit le nom qu’on lui donne). Un peu plus de rapidité et un écran 1080p n’aurait pas été du luxe.

Le Galaxy Note 10.1 offre des fonctionnalités que vous ne trouverez pas sur iOS. Mais un stylet pour iPhone et iPad ne coûte pas non plus une fortune, et il faut bien avouer que les développeurs se concentrent surtout sur les produits Apple.

Le Note 10.1 s’est trouvé une niche, entre le très abordable Nexus 7 et le Transformer Infinity. Mais l’iPad reste la tablette à abattre.

Avec son stylet "S Pen", la nouvelle tablette de Samsung est-elle en mesure détrôner l'inoxydable Nouvel iPad d'Apple ?
499€ (version 16 Go)
poids
597g (Wi-Fi), 600g (3G)
Système d'exploitation
Android 4.0 Ice Cream Sandwich (avec Samsung TouchWiz)
Slot cartes mémoires
microSD
Résolution écran
1280x800
Taille écran
10.1''
Stockage
16/32/64 Go
Dimensions
262mm x 180mm x 8.9mm
Bluetooth
4.0 (compatible Apt-X)
Wifi
b/g/n
Processeur
Exynos 1.4 GHz quadri-coeur