Samsung : écrans 4K et pilotage façon Minority Report

Samsung n’a guère tardé à dévoiler ses nouveaux produits. Mais pour l’heure, ce sont les écrans qui nous intéressent (davantage que les fours à micro-ondes). La TV LED F8000 ressemble beaucoup à la version 2012, si ce n’est que le cadre est plus fin et le support légèrement différent. A l’intérieur, on trouve un processeur quadri-cœur trois fois plus puissant que le précédent, ainsi qu’une interface remise à jour. A l’allumage, on découvre un tout nouveau Smart Hub qui comprend 5 panneaux, un peu comme sur une tablette Android : émissions « Live » (qui s’appuie sur les goûts de l’utilisateur – ça peut être compromettant) ; vidéo à la demande ; photos, vidéo et musique : réseaux sociaux ; applis (elles ont toutes leur propre écran).

Désormais, le contrôle à la voix se fait en langage naturel : on peut demander à voir un match de telle équipe, ou un film avec un acteur en particulier. Il est également possible d’utiliser des « gestes », comme sur un smartphone, pour zoomer ou réduire des zones de l’écran : la caméra les intercepte, comme sur une Kinect.

Samsung a également montré une TV 4K, la S9000, qui embarque un système d’enceinte de 120W. Lors de la conférence, l’écran (85’’ tout de même) semblait serti dans une espèce de mur de verre. Pas de date de sortie encore, ni de prix, mais il y a des chances pour que cela fasse très mal.

Pour le moment, le stand Samsung n'est peut-être pas la grosse claque pressentie. Mais quelques belles nouveautés surnagent tout de même en matière d'écrans.