Panasonic parle à vos os

Le Panasonic RP-BTGS10 utilise la conductivité des os : de fait, les écouteurs se posent juste à l’entrée des oreilles. Les vibrations transmettent la musique à vos os, jusqu’à la partie du système nerveux en charge d’analyser les sons. Qui aurait cru qu’un sac d’os comme Kate Moss allait pouvoir se transformer en beatbox ?

Le casque se destine en tout premier lieu aux coureurs, qui doivent pouvoir entendre leur environnement (par exemple, le 38 tonnes qui a grillé le feu) en même temps que leur musique. Parfait pour ne pas perdre une miette du mashup Helter Skelter / Whole Lotta Love.

Bluetooth oblige, le Panasonic utilise une pile AAA, et inclut même un micro fonctionnant sur le même principe de conductivité osseuse (vous allez donc pouvoir parler à votre mère en utilisant votre squelette : prévoyez quinze ans de psychanalyse après ça). La sortie est prévue cet automne dans plusieurs coloris, à un prix qui reste à déterminer.

Si vous vous mettez à capter France Inter dans l’intervalle (la programmation musicale a rarement été aussi bonne que pendant la grève), consultez vite un docteur. Et pas Dr Dre, de préférence.

Panasonic a présenté un casque audio qui va vous remuer jusqu’au creux de vos os. Et ce n’est pas une métaphore.