Les gadgets de James Bond devenus réalité

Les gadgets de Bond, on adore. Q est même une sorte de Père Noël, pour nous. Et grâce à sa clairvoyance, quelques gadgets vus dans les films sont devenus plus ou moins réels. Evidemment, certains nécessitent un port d’arme ou une hypothèque sur la maison de campagne, mais est-ce que ces détails arrêteraient Bond, on vous le demande !

Ericsson R380

Dans Demain ne meurt jamais, on voit Bond utiliser ce smartphone (ci-contre) pour contrôler une BMW 750i, caché entre les deux rangées de siège. Ericsson a tellement apprécié l’idée que trois ans plus tard, un produit similaire a été mis en production. Dommage : il n’incorporait pas la fonction « matraque électrique ».

Glastron Scimitar

Moonraker, c’était sans l’un des « Bond de trop », et en tous les cas, une sacrée overdose de gadgets. Le bateau furtif qu’on y aperçoit a très grandement inspiré ce Scimitar qui, lui, ne peut pas envoyer des bombes. Ce n’est pas si grave, notez bien.

Magpul FPG

Même s’il ne s’assemble pas à partir d’un étui à cigarettes, d’un stylo-plume et d’un briquet, comme dans L’Homme au pistolet d’or, ce fusil d’assaut Airsoft peut se démonter pour ne plus occuper que la taille d’une batterie d’ordinateur portable.

Martin Jetpack

Même s’il ne s’agit pas à proprement parler d’un jetpack (il y a des hélices, pas un réacteur de Rafale), ce backpack booster est clairement inspiré par celui que porte Bond dans Opération Tonnerre. Il sera mis en vente à la fin de l’année pour 20.000$. C’est cher, mais peut-être pas tant que ça, quand on y pense.

On a tous fantasmé sur les gadgets à la James Bond. Et parfois, les technologies évoluant, certains se sont concrétisés commercialement - ou sont en en passe de l'être.