Le smartphone du futur

Avant même que les Smartphones vedettes de cette année ne débarquent, on pouvait aisément deviner quelles seraient leurs caractéristiques. Le HTC One, le Samsung Galaxy S4 ou le Sony Xperia Z ont été annoncés avec tambours et trompette, mais malgré l’étendue de leurs talents, tout était assez prévisible. Ecran 1080p, connectivité 4G, processeur quad-core… On arrive, en un certain sens, au bout d’une logique, avec des limites qui n’ont plus tellement d’intérêt à être dépassées.

L’innovation est-elle donc arrivée à un palier décisif ? Va-t-on stagner lamentablement ? Voici les innovations  qui pourraient changer la donne.

Autonomie

Le principal reproche que l’on pourrait adresser à nos chers smartphones, c’est leur incapacité à tenir le coup plus d’une journée. Indéniablement, les batteries ont besoin d’un petit coup de pouce. De nouvelles découvertes augurent d’autonomies plus généreuses, jusqu’à plusieurs semaines sans avoir à recharger, avec un temps pour ce faire qui n’excédera pas une minute.

En Corée, on concentre les efforts sur le graphite, tandis qu’à Zurich, on s’attache à améliorer les batteries lithium-ion que nous connaissons déjà. En fait, les Smartphones pourraient bénéficier des progrès des véhicules électriques dans ce domaine. Nous allons enfin pouvoir rompre le cordon ombilical du chargeur !

Stockage

Le stockage Cloud est virtuellement sans limite. Toutefois, les connexions sans fil ne sont pas ce qu’il y a de plus rapide ou de plus fiable : il y a encore une vie pour le stockage local. Avouez que vous n’avez pas vu beaucoup de Chromebooks  autour de vous ?

Voilà pourquoi les nouveaux disques SSD de Samsung sont aussi enthousiasmants. Ils utilisent une technologie de gravure révolutionnaire, qui permet des accès ultrarapides (400 mbit/s) et une capacité accrue. Vous pouvez toujours courir pour avoir l’équivalent en stockage Cloud ! Les choses changeront, mais en attendant, rien ne vaut un peu de mémoire sous le coude.

Contrôles

Des claviers virtuels comme SwitKey simplifient la frappe sur les Smartphones, mais rien ne vaut un clavier physique. Toutefois, avec des contrôles gestuels comme ceux introduits par Leap Motion ou encore Kinect, le clavier et la souris seront peut-être détrônées, ceci aboutissant au final à un nouveau type d’interaction. Par ailleurs, si la  révolution des « smartwatches » a bel et bien lieu, il faudra rapidement trouver un moyen d’interagir efficacement avec un tout petit écran.

Les commandes vocales fonctionnent jusqu’à un certain point, mais pas dans toutes les situations. Voilà pourquoi le contrôle d’objets virtuels,  comme l’écran transparent 3D de Microsoft, devrait se développer dans les mois ou années à venir.  Ceux qui ont vu Iron Man ou The Avengers en ont déjà l’eau à la bouche ! Le monde physique et le monde virtuel pourraient bel et bien ne plus faire qu’un.

Construction

Ecran

Les écrans E Ink sont déjà disponibles sur les mobiles comme le YotaPhone, et économisent la batterie de manière drastique. Apple a déposé un brevet pour un écran hybride : on pourrait ainsi passer du classique LCD à l’E Ink. L’idéal serait évidemment un écran E Ink en couleurs, HD, avec un taux de rafraîchissement semblable à celui des LCD. Mais il ne semble pas que cela soit pour demain.

Conclusion

Aujourd’hui, un smartphone de dernière génération est plus puissant que n’importe quel supercalculateur d’il y a 20 ans, qui occupait du reste une pièce entière. Toutefois, cette puissance n’est pas une fin en soi. Désormais, l’accent devra être mis sur l’interaction avant toute chose.  Le téléphone  se transformera plus que jamais en une extension de notre corps. Un rêve pour certains, un cauchemar pour les autres.

Qu'attendre encore d'un smartphone ? Petit tour des innovations à venir.