Le Metal enfin joué par des vrais "métalleux"

Finalement, le vrai problème de la musique Metal, c’est qu’elle est jouée par des types en chair et en os - même si certains insistent pour que l’on pense le contraire (fils de Satan, etc). Le fin du fin ne serait-il pas que le Metal soit joué par des robots ? Voilà qui donnerait tout son sens à ce genre musical. Et c’est là qu’entre en scène Compressorhead, un trio de robots qui frappent dur et fort.

Le plus vieux membre du groupe s’appelle Stickboy et, comme son nom le suggère, c’est le batteur. Gros avantage par rapport à Lars Ulrich (et à plus forte raison Rick Allen de Def Leppard) : il a quatre bras.  Il a été conçu en 2007, et se voit parfois secondé par Stickboy Junior, qui lui donne un coup de main avec la charley.

Deux ans plus tard, Stickboy a été rejoint par Fingers, le guitariste. Pourquoi Fingers ? Et bien, des doigts, il en a plus que Malmsteen, Vai et Satriani réunis : 78 pour être précis, chacun mu par un système hydraulique.

L’année dernière, le groupe a enfin trouvé son bassiste, Bones. Extérieurement, c’est sans doute celui qui a l’air le plus humanoïde : il a de vrais bras, de vraies mains, et des doigts articulés.

Les membres de Compressorhead pèsent six tonnes en tout, ce qui peut poser des petits problèmes pour leur transport. Et pour ce qui est de leur jeu, comme on s’en doute, c’est un peu… clinique. Mais n’est-ce pas aussi parfois le cas de certains humains ? Sur ce, savourez cette petite reprise de Ace Of Spades, qui ferait recracher à Lemmy sa binouze du matin.

Ace Of Spades de Motörhead interprété par un groupe de robots ? Ca ressemble à un cauchemar, mais c'est la réalité. Explications.