La Land Rover de James Bond

A première vue, on pourrait le confondre avec une version existante de la Land Rover Range Rover Sport, mais ce 4x4 est en réalité d’une espèce fondamentalement différente.

Land Rover a déballé ce joli paquet cadeau lors d’un événement New Yorkais, en présence de James Bond himself, Daniel Craig (en réalité, Daniel Craig est un acteur, pas un agent secret, mais chuuuut). Le plus gros changement, c’est le poids de l’engin. Ou plutôt… son absence de poids. En utilisant de l’aluminium, le Range Rover Sport pèse 39% de moins que les modèles précédents. Cela veut dire de sacrées économies d’essence, et de jolies envolées.

Cette débauche technologique se poursuit dans l’habitacle. Il y a plus d’écrans que dans un foyer moyen, pour commencer ; mais on est surtout emballé par le système capable de reconnaître les panneaux autoroutiers (ou les feux, etc), et d’envoyer des alertes quand on commence à sortir de sa route. Un afficheur tête-haute (pour les mains propres, il faudra en rester au gel anti-bactérien) vous montre en permanence des informations importantes : où tourner, quelle route prendre, combien de kilomètres il est possible de faire sur la réserve.

Ca ne vous suffit pas ? Alors relaxez-vous au son d’un puissant système sonore JBL ; notez bien que si vous choisissez le moteur V8 5 litres, c’est en soi une bande-son possible pour votre trajet.

Débauche technologique pour ce nouveau 4x4 Range Rover Sport