La 3D est morte... Vive la résolution 4K !

Harrison considère que l’enseignement majeur de ce dernier CES, c’est que « tout le monde a accepté l’idée que la TV 3D, c’est mort ». Il estime que la 3D continuera d’exister, mais deviendra une technologie propre au cinéma et aux jeux plutôt qu’aux contenus télévisés.

Le futur de la 3D, pour notre britannique sûr de lui, c’est la 4K, quand bien même on est encore loin de pouvoir songer à des diffusions « broadcast » de ce type. Cela fait sens pour les fabricants, qui pourront vendre des TV intrinsèquement meilleures, plus grandes, aussi, un besoin que la 3D n’a jamais vraiment réussi à susciter. Bref, les acheteurs auront une bonne raison de passer à la 4K, tout comme ils attendaient de passer à la HD. Personne n’a jamais vraiment eu envie de remplacer sa TV 40 pouces 1080p par un équivalent doté en plus de la 3D.

Que la 4K décolle ou peu, une chose est certaine : la 3D est devenue une fonctionnalité parmi d'autres pour les vendeurs d'écrans, et certainement plus le motif d'achat numéro un.

La TV en 3D, c’est fini. Du moins, c’est ce que pense Mark Harrison, un des responsables de la BBC – qui a toujours été pionnière en matière de broacasting - après ce dernier CES.