Jamais sans batterie

Diminuez la luminosité

Désactivez les fonctionnalités inutiles

Le Bluetooth, la 3G, le Wi-Fi, le NFC : tout cela est un véritable puits sans fond pour votre batterie. Si vous n’en avez pas besoin, désactivez-les (à condition que votre téléphone l’autorise, bien évidemment). Rien que le Bluetooth en moins vous fera gagner une bonne heure d’autonomie. Sachez également que la 3G peut aussi être un fléau. La 2G Edge peut tout à fait suffire pour relever vos emails, envoyer des tweets ou des statuts Facebook. Le GPS, enfin, est également très consommateur d’énergie. Mais sur un iPhone, par exemple, sa désactivation peut-être un peu plus compliquée à opérer (de nombreuses applis l’utilisent sans que l’on soit nécessairement au courant).

Ajustez l’extinction automatique

Désactivez les notifications indésirables

Avez-vous vraiment besoin de savoir qu’un de vos copains a « checked-in » pour la cinquantième fois dans le même rade moisi, sur Foursquare ? Vérifiez quelles notifications sont vitales pour vous. De même, attention aux applis qui se mettent à jour derrière votre dos.

Préférez les versions payantes des applis

Figurez-vous que les publicités dans les versions « gratuites » d’applis autrement payantes sont responsables de 70% de leur consommation énergétique. Allez, 1 euro, qu’est-ce que c’est ?

Mettez à jour votre OS

En général, la nouvelle version d’un OS améliore sa gestion de l’énergie. Sur le Nokia Lumia 800, par exemple, la dernière mise à jour a triplé l’autonomie !

Voici quelques astuces pour que votre smartphone ne vous fasse pas le coup de la panne sur le coup des 16h.