Des voitures à hydrogène d'ici 2017

Les trois géants ne sont pas focalisés sur les véhicules uniquement. Les trois prochaines années, selon eux, seront occupées à préparer les infrastructures de cette petite révolution à base d’hydrogène. Et le chantier est vaste : déploiement de stations, sensibilisation des élus, etc.

Les voitures fonctionnant avec de telles batteries offrent les avantages non-polluants des voitures électriques, mais avec un temps de recharge beaucoup moins important. A priori, quelques minutes suffisent.

Si les stations service proposant de l’hydrogène se développent, tout cela pourrait décoller fort rapidement. Est-ce le coup de grâce porté à la « révolution électrique », qui n’en finit pas de commettre de faux départs ?

Ford, Nissan et Daimler viennent tout juste de sceller un accord qui pourrait bien amener à la production de voitures équipées de batteries à combustible d’ici 2017, et dans des gammes de prix abordables.