Dell Project Ophelia : un PC dans un dongle

Dell entend bien remiser les ordinateurs portables au vestiaire et les remplacer par quelque chose de plus portable encore : un dongle de 3’’ fonctionnant sous Android. Le Project Ophelia, c’est son nom, se branche sur le port HDMI de n’importe quel écran plat (moniteur ou TV), et le transforme instantanément en PC. Il donne accès à des fichiers stockés sur le cloud, au contrôle distant d’un PC de bureau, ainsi qu’à une foule d’applications et de jeux. Le meilleur ? Il ne coûtera même pas 100$.

L’idée est de pouvoir le transporter dans son sac comme on le ferait avec une clé USB ou un dongle Wi-Fi standard. La seule difficulté consistera à trouver un écran où le brancher : dans les transports en commun, dans l’avion, son utilisation serait de fait plus délicate que celle d’un laptop classique. Des applications comme QuickOffice Pro peuvent s’installer en local, mais également être utilisées depuis le cloud. Bien entendu, pour prendre le contrôle de tout ce petit monde, il faudra un clavier et une souris Bluetooth ou, au pire, USB : deux ports sont présents sur le dongle.

Les entrailles de la bête ne révèlent rien que de très ordinaire : un processeur dual-core 1.6 GHz, 8 Go de stockage, un slot microSD, et une puce Wi-Fi. Sera-t-il possible d’installer des applis sur une carte externe ? Mystère.

L’un dans l’autre, ce produit difficile à catégoriser (ce n’est ni une tablette, ni un PC, ni un périphérique purement « cloud ») semble prometteur. Il ne permet pas un nomadisme absolu, certes, mais pourrait être une bonne solution, peu onéreuse, pour certains utilisateurs de PC désireux d’emporter leur PC avec eux sans s’encombrer.

Imaginez un monde sans ordinateurs portables, dans lequel on pourra travailler sur n’importe quel écran en y branchant simplement un modeste dongle. C’est le futur de l’informatique nomade tel que le perçoit Dell.