Dans un labo obscure et secret, des applis sont concoctées pour la Apple Watch

Alors que la Apple Watch se prépare à sortir bientôt, avec un événement prévu le 9 Mars et une date de lancement des ventes en Avril, Apple s’est trouvé des partenaires pour travailler sur les applis de la montre.

Le géant des réseaux sociaux, Facebook, semblerait avoir été aperçu dans les labos secrets d’Apple, aux côtés de BMW et United Continental Holdings, d’après le média Bloomberg.

La Apple Watch va-t-elle évincer les Android Wears ?

Apparemment, Apple aurait suggéré à ses développeurs quelques critères pour optimiser ses applis : pas de notifications intempestives qui siphonneraient la batterie et ennuieraient les porteurs de montre. La suggestion d’Apple : créer des applis faites pour être utilisée moins de 10 secondes à la fois.

Autre défi : résoudre les lags qui découlent de la connexion Bluetooth entre la montre et les iPhones (requise pour utiliser la Apple Watch).

Le principal objectif d’Apple est de faire en sorte que les applis soient prêtes pour le lancement. Il y aura une version Apple Watch d’Instagram, tout comme pour les applis Twitter et Pinterest. Certains développeurs, cependant, semblent rester en retrait, en attendant de voir si la smartwatch sera couronnée de succès ou si elle constituera un des rares flops de l’histoire d’Apple.

Les analystes sont positifs, certains estimant qu’Apple pourrait vendre jusqu’à 30 millions de montres en 1 an.

Avec tous les buzzs autour du produit, il sera intéressant de voir si la Apple Watch surpassera toutes ses concurrentes smartwatch déjà sur le marché. Un appareil verrouillé qui ne fonctionne qu’avec une seule plateforme pourrait-il mieux se vendre que tous les appareils disponibles via Android Wear ? Ne sous-estimez pas une entreprise qui a su populariser les tablettes, là où Microsoft avait fait un flop.