BlackBerry Z10 : un retour en force

BlackBerry a connu une petite traversée du désert, ces dernières années. Aujourd’hui, pourtant, ce pourrait bien être au tour de son Z10 et de l’OS BB10 de montrer la voie à la concurrence.

Le BlackBerry Z10 est un modèle tactile, qui abandonne de fait le célèbre clavier physique cher à la marque. Et c'est tant mieux, car l’OS BB10 se révèle rapidement avoir l’une des interfaces les plus intuitives du marché.

Le combiné possède une puce NFC ainsi qu’un slot microSD, qui en fait également l’un des produits les mieux spécifiés de cette catégorie. Il n’y a pas de quoi s’extasier sur le processeur double-cœur à 1,5 GHz, certes, mais les 2 Go de RAM l’épaulent à merveille. L’écran de 4,2 pouces offre une résolution de type Retina de 1280x768 pixels, soit une densité de 356dpi. La classe.

Les innovations se comptent à la pelle, et iOS, Android et Windows 8 n’ont qu’à bien se tenir. Le clavier « apprend », et s’adapte à ce que l’on tape. Par exemple, si vous tapez souvent sur le « b » à la place de la barre d’espace, le logiciel va modifier la zone de sensibilité pour corriger cette erreur. Il prédit également le mot qui va être tapé, lequel peut-être sélectionné à partir d’une liste très facilement. Au final, c’est peut-être encore plus rapide qu’avec le clavier physique.

La caméra offre une fonction TimeShift intelligente, qui vous autorise à prendre plusieurs portraits d’une même personne et choisir le meilleur au final.

Le navigateur supporte le HTML5 et Flash (et oui !). Le multitâche est au rendez-vous, ainsi qu’un accès rapide aux messages, le partage d’écran via BBM, et l’édition photo/vidéo. Maintenant, tout ce que l’on espère, c’est que le BlackBerry World Storefront va s’étoffer un peu : les 70.000 applis présentes pour le moment ne sont pas folichonnes.

Le Phénix va-t-il renaître de ses cendres ? Il a en tous les cas les atouts pour cela.