Le Top 5 des keynotes d'Apple qui ont révolutionné la technologie d'aujourd'hui

Avant l'évènement de ce soir, redécouvrez les plus grandes innovations de la marque à la pomme

Malgré les fuites incessantes de ces dernières années sur les nouveaux produits Apple qui ont fini par nous blaser, les évènements du géant américain ont tout de même su nous réserver d'authentiques surprises depuis deux décennies. Même récemment, Apple a réussi à provoquer à l'occasion ce genre de choc, en parvenant à garder les choses assez secrètes avant leur dévoilement.

Dans ce top 5, nous avons rassemblé les meilleurs moments des fameuses "keynotes" d'Apple : stupéfaction générale, sens de la mise en scène, et bien sûr cette célèbre phrase qui donne des frissons à n'importe quel fan d'Apple : "One more thing..."

iMac (1998)

Moins d'un an après le changement de gouvernance d'Apple, Jobs expose un produit dédié à la fois au grand public et aux professionnels. L'ordinateur domestique devient l'iMac. Jobs explique sa création comme "le mariage entre le foisonnement d'Internet et la simplicité de Macintosh". Et puis les ordinateurs n'étaient plus obligés d'être des boîtes beiges ennuyeuses ! Plusieurs fabricants de PC n'ont pas complètement saisi cette innovation et, en copiant l'idée, n'ont finalement collé que quelques morceaux de plastique colorés aux boîtes beiges originales.

iPod (2001)

La rumeur était tenace, mais Apple a réussi à camoufler son lecteur ultra-portable. De la même taille qu'un paquet de cartes, l'iPod pouvait contenir 1000 chansons, avait une meilleure batterie que les ordinateurs portables de la marque, et exhibait avec fierté un nouvel interface d'une simplicité déroutante. Malgré son prix peu abordable, le nouveau produit d'Apple avait lancé les bases d'une révolution dans l'industrie musicale.

iPhone (2007)

Tout le monde savait qu'Apple préparait un téléphone, mais Steve Jobs a pris l'audience de court au Macworld 2007 en annonçant qu'Apple avait conçu trois produits révolutionnaires : un iPod avec grand écran tactile, un téléphone portable nouvelle génération, et un tout nouveau support internet. "Est-ce que vous saisissez ?" a demandé Jobs, couvert d'applaudissements. "Il ne s'agit pas de trois appareils. Il s'agit d'un seul appareil. Voici ce que nous appelons l'iPhone."

MacBook Air (2008)

Après avoir passé un peu de temps à démolir la concurrence qui faisait trop de compromis dans le domaine des ordinateurs ultra-portables, Steve Jobs fait remarquer à l'audience que le nouveau MacBook Air pouvait tenir dans "une envelope du même type qu'il y a sur ce bureau". L'instant d'après, il en sort l'ordinateur. Tout le monde s'attendait à ce qu'Apple sorte un nouvel ordinateur, mais personne n'avait deviné à quel point il serait fin.

iPad (2010)

Malgré les tentatives de révélation précoce pour ruiner tout effet de surprise, très peu de personnes avaient pu voir l'iPad. Tout ce que l'on pouvait savoir est qu'il ressemblerait probablement à un iPhone XXL. Il s'est avéré qu'il ressemblait bel et bien à un iPhone XXL, et qu'il fonctionnait à peu près comme lui également. Mais l'interface intuitive était couplée à un écran beaucoup plus large, ce qui a donné au monde entier un aperçu de l'avenir de l'informatique.