Le projet à suivre : Screening Room

Les films bientôt chez vous dès leur sortie – à un certain prix...

Ooh, regarde. On dirait le salon de Tony Stark.


Peut-être. En fait on ne sait pas vu qu’il ne nous a jamais invités à boire le thé. Mais laissez-nous vous dire. Vous pensez qu’un milliardaire fantaisiste mettrait ses pieds dans un cinéma au sol collant rempli de morveux et de gens qui se bousculent pour la dernière séance de Avengers ? Bien sur que non. Il regarderait son film depuis son salon dès sa sortie. Et vous pourriez en faire de même.

Vous savez qu'il n'est pas réel n'est-ce pas ?


Bon ok on divague. L’idée, que vous semblez avoir manquée, est que vous allez avoir la possibilité de regarder le dernier blockbuster dans le confort et la tranquillité de votre maison plutôt que de vous traîner au cinéma. Imaginez : n’importe-qui aurait la possibilité de regarder les tout derniers films sans avoir à attendre des mois pour la sortie en Blu-Ray. Et tout ça grâce à un service appelé Screening Room. Une invention du fondateur de Napster Sean Parker.

Napster hein ? Hollywood ne signerait jamais. Pensez aux pirates!


Oui Napster, par qui le piratage à commencé. Mais aussi les services de streaming comme Spotify. Vous ne pouvez pas vous battre contre le progrès et de grands noms du cinéma comme Peter Jackson ont manifesté leur soutien. A 150 $ pour le boîtier décodeur et 50 $ pour louer un film pendant 48 h, ça semble onéreux. Mais réquisitionnez quelques amis pour partager les frais, et vous pourrez admirer Leo dans son dernier rôle, et tout ça avec le luxe d’une bonne bière. Si le projet se réalise. Il n’y a officiellement aucun accord sur une date de sortie pour l’instant, mais Screening Room se dirige vers la fête de l’industrie du cinéma, la CinemaCon la semaine prochaine pour tenter de faire de nouveaux adeptes.