Est-ce que Apple s’intéresse toujours à fabriquer des petites tablettes ? L’iPad mini 3 de l’an dernier suggérait le contraire.

A un prix de 399 € avec comme seule nouveauté le Touch ID, il a essuyé un paquet de critiques pour ceux qui avaient un avis dessus. Le mini 3 n’a même pas dépassé son prédécesseur et ne figure pas dans notre top 10.

Un an plus tard, le mini 3 n’est plus. Apple l’a supprimé des catalogues et l'a remplacé par l’iPad mini 4. Plus rapide que jamais, avec un bien meilleur écran, est-ce ce à quoi l’iPad aurait toujours dû ressembler ? Ou la gamme grand format iPhone Plus d’Apple tente-t-elle de rendre les petites tablettes obsolètes ?

On a mené notre enquête pour chercher à comprendre le mini 4.

Le même mais en différent

Tout comme l’iPhone 6s et 6s Plus, rien ne semble avoir changé pour l’iPad mini 4 en apparence. Il a toujours le look de ses prédécesseurs et n’est même pas disponible dans sa couleur Or Rose. Un outrage, ni plus ni moins.

A l’image des iPhones, le mini 4 a plus de choses à montrer qui dépassent le regard. S’il vous est déjà arrivé de vous prendre un iPad sur le coin de la figure, vous serez ravi d’apprendre que le mini 4 est le plus léger de la famille. Plus fin de 1.4 mm et plus léger de 32.2 g malgré des dimensions supérieures.

Mais si ces changements font figure de détails, vous vous apercevrez réellement de la différence une fois la tablette entre vos mains. Ou si vous vous le ramassez sur la figure...

Cela veut dire également que l’iPad mini 4 avec son nouveau design ne s’accommodera pas des protections de vos modèles précédents. La touche pour le mode silencieux a disparu de la tranche de la tablette et est accessible désormais depuis les réglages. Les deux haut-parleurs ne font plus qu’un également.

Y-a-t-il une différence au niveau sonore ? Pas vraiment. Le plus agaçant étant que lorsque vous jouez à un jeu en mode paysage, vous allez avoir tendance à bloquer le haut parleur avec votre main, entravant l’immersion de l’expérience. La seule solution est de vous équiper d‘écouteurs et espérer que le prochain mini soit équipé de haut parleurs aux quatre coins à la iPad Pro.

Comme pour le Touch ID, le scanner d’empreinte le plus rapide d’Apple est réservé aux iPhone 6s et 6s Plus. On ne sait pas pourquoi, mais c’est comme ça. Au moins ce « vieux » scanner fait encore largement l’affaire.

Des couleurs audacieuses

Du point de vue des standards de mode d’Apple, l’écran du mini 4 est le même que celui du mini 2… ou pas. Qu’est-ce qui a réellement changé ? En apparence rien.

Il est aussi brillant et offre les mêmes 7.9“ que son frère jumeau avec la même résolution de 1536 x 2018 ; soit 324 ppp. Vous ne trouverez pas mieux sur une tablette de cette taille.

So 2014, vous me direz. Mais la différence ne se verra pas en étudiant les caractéristiques techniques de l’appareil, même en y regardant de très près. La plus importante d’entre elle réside dans le fait qu’Apple a réduit l’espace entre le verre et la couche Retina LCD. Vous avez alors l’impression que les couleurs ressortent mieux et que les icones des applications flottent sous vos doigts.

A cela s’ajoute une couche anti-reflets pour le confort de vos yeux. Bonne nouvelle pour les adeptes de la lecture sur iPad Mini au milieu de la piscine – ce que nous sommes totalement – et oublier ses lunettes de soleil ne sera plus une catastrophe.

A part faciliter l’accès à vos besoins de première nécessité, ces petits ajustements de design développeront vos affinités avec l’iPad mini 4. Même s’il n’a pas été doté du 3D Touch encore une fois réservé aux utilisateurs d’iPhones.

Jeu de pouvoir

En termes de performances, le mini 4 est un grand pas en avant comparé à ce qu’il s’est fait avant. Il tourne avec une puce A8 de seconde génération, semblable à celle qui propulse les iPhone 6 et 6 Plus.

Etrangement, l’iPad Air 2 embarque une puce A8x différente. Les iPad avaient pour habitude de partager le même processeur, mais il semblerait que cette règle ait été mise de coté depuis l’ère de l’iPad Pro. Néanmoins, le cerveau de l’iPad mini 4 vos offre un bon boost de vitesse et même des graphismes plus lisses lors de vos sessions intenses de jeu.

Alors que mon iPad Air est sujet à des bégaiements entrainant la perte d’une partie sur Vainglory car trop lent à répondre, l’iPad mini 4 répond bien mieux aux attentes. Et avec Asphalt 8 qui tournait à plein régime, la seule chose qui se mettait en travers de mon chemin était mon incapacité à suivre le tracé.

En revanche, le score multi-core de 3103 du mini 4 sur Geekbench 3 est moins bien que les 3208 points du Nexus 9 ou les 4113 du Samsung Galaxy Tab 2 8 pouces. Ça reste un progrès considérable comparé aux 2409 points du mini 3. Vous n’aurez aucun problème à faire ce que vous voulez avec cet iPad.

La finesse de l'iOS 9

Avec tout cet apport de puissance, voulez allez certainement vouloir vous frotter aux multiples astuces de l’iOS 9. Le dernier de l’OS d’Apple s’assure que vous puissiez suivre votre fil d’actualités Twitter en attendant de respawn pendant une partie de Vainglory.

Au cas où vous vous demandiez, regarder différentes applications en écran partagé a toujours du sens sur le mini 4. La fonction multitâche est surement plus adaptée à l’iPad Air 2 et l’iPad Pro mais elle fonctionne très bien sur notre petit mini 4.

L’écran partagé s’est révélé être très utile au moment de répondre à un mail urgent en plein visionnage d’une vidéo sur Youtube. Qui a le temps de faire pause de nos jours ?

Autre petite subtilité que nous avons appris à aimer est l’attache translucide que vous obtenez lorsque vous glissez une vidéo hors de l’écran. Rien de très spectaculaire mais utile pour vous rappeler qu’une vidéo tourne en arrière plan.

Va-t-il durer ?

Aucune raison de s’inquiéter non plus sur l’autonomie de la batterie. Même si vous avez passé votre soirée à binger sur Netflix.

Regarder des séries et jouer sans intéruption pendant le week-end a à peine réduit la batterie d’un tiers. Sachant qu’en semaine nous n’avons pas forcément le temps de s’adonner à des activités qui assèchent la batterie, je n’exagère pas en disant que trois jours peuvent s’écouler avant que vous n’ayez besoin d’attraper le câble.

Notre session de streaming intense nous a appris que le mini vous accordera 14 heures d’autonomie avant de commencer à manifester quelques signes de faiblesse physique. Ce qui vous donne un dimanche entier à passer devant American Dad. Dommage qu’il n’y ait pas de mode économiseur de batterie comme sur l’iOS 9 de l’iPhone pour gratter du temps supplémentaire. On le sait, on est groumand.

Vous prenez vraiment des photos avec votre iPad?

Dites ce que vous voulez sur les gens qui prennent des photos avec leur iPad. Vraiment. Il n’y a pas d'insulte trop bonne pour eux. Il n’y a qu’un seul moment où prendre une photo avec un iPad est opportun : quand vous avez la flemme de sortir votre smartphone.

Mais quand cette occasion se présente, vous remercierez Apple d’avoir ajouté des Megapixels à l’appareil photo principal de sa petite tablette.  Celui-ci en possède désormais 8 millions contre 5 MP pour l’iPad mini 2 et conserve une ouverture de f/2.4. Comment ça se traduit ? Des photos plus détaillées et des couleurs plus vives.

Même en essayant la caméra de l’iPad mini 4 en public nous pouvions sentir le regard des gens peser sur nous. Et l’entendre aussi.

Si vous avez toujours trouvé difficile de déterminer la précision de vos photos sur l’écran d’un iPhone, l’écran du mini 4 vous évitera de devoir plisser les yeux. Il est beaucoup plus facile de scruter les photos sur un plus grand écran.

Dommage qu’Apple n’est pas amélioré l’appareil photo 1.2 MP frontal moi qui préfère passer des appels vidéo. La seule chose qu’Apple lui ait apportée est le mode Burst. Utile peut-être pour prendre des selfies furtifs mais j’échangerais volontiers contre une option qui ne me fasse pas ressembler à un Métamorphe pendant mes appels vidéo Skype.

Le choix a un prix

L’iPad mini 4 coute 399 € pour la version 16 Go, 505 € pour la version 64 Go et 605 € pour le modèle 128 Go. Si vous cherchez un modèle à 32 Go, vous devrez vous rabattre sur l’iPad mini 2 à 349 €.

Tout cela fait partie de la stratégie pas très subtile d’Apple pour vous faire acheter un modèle plus cher. Avec une différence de prix d’un peu plus de 100 € entre les versions 16 Go et 64 Go n’est-ce pas plus sensé de payer ce petit extra ? Pas mal ce petit jeu de dupe Apple.

Bien que nous n’approuvions pas ce genre du « chicane », 16 Go ne représentent pas grand chose pour quiconque aime stocker de la musique, des vidéos et des applications sur sa tablette. Ceux-là devraient raquer pour le mini 4 64 Go. Si vous préférez regarder vos programmes sur votre TV, alors le modèle 16 Go devrait être suffisant pour vous.

iPad mini 4 : verdict

Alors, la petite tablette d’Apple vaut-elle le coup ? J’ai utilisé en même temps l’iPAd mini 4 et l’iPhone 6s Plus pour voir à quelle fréquence je préférerai opter pour les 2.5 pouces supplémentaires de la tablette. Et bien pour ce qui concerne les jeux, lire les emails, je me suis surpris à mettre le 6s Plus de côté et attraper le mini 4 à la place. La phablette d’Apple ne met pas encore le mini hors compétition. Il a juste la taille d’écran appropriée pour un appareil portable de divertissement, rendant justice à vos jeux mobile, séries TV ou ebooks.

Si vous cherchez à passez au niveau au dessus du premier mini, c’est un bon investissement.

Pour ceux qui se cramponnent toujours à leur iPad mini 2 ou à leur désormais défunt iPad mini 3, pas de problème. Le 3D Touch devrait arriver dans peu de temps sur les tablettes Apple.

Quoi qu’il en soit, le mini 4 est la meilleure tablette petit format que vous puissiez vous offrir.

Tech Specs 
Taille d'écran et résolution
7.9", 1536 x 2048
Processeur
Apple A8 & 2 Go RAM
Appareil photo principal
8 MP
Batterie
5124 mAh
Dimensions
203.2 x 134.8 x 6.1 mm
Poids
299 g
L’avis de Stuff 

Apple iPad Mini 4 - test

L'iPad Mini 4 est ce que le 3 aurait dû être – et aussi la meilleure petite tablette du marché
€ 399
Points forts 
De subtiles ajustements de l'écran, plus facile pour les yeux
Gabarit idéal
Longue autonomie
Points faibles 
L'appareil photo frontal de 1,2 MP est minable
Pas de 3D Touch