Tout ce qu'il fallait retenir de la keynote de Google

Nouveau Chromecast, Pixel C, Nexus 5X et 6P, Chromecast audio, Android 6.0 Marshmallow, prochain téléphone construit par HTC : Google n'a pas chômé

Le géant californien n'a pas fait dans la demi-mesure hier soir en annonçant la sortie de pas moins de 7 produits.

Septembre a été le mois d'Apple. Les produits révélés au public lors de sa keynote ont créé un raz de marée pour la marque à la pomme. Google se devait de réagir et l'a très bien fait avec son évènement d'hier soir : faisons le point.

Nexus 5X et Nexus 6P : 2 nouveaux smartphones

On commence par ce que l'on attendait le plus : les nouveaux smartphones Nexus 5X, fabriqué par LG, et le Nexus 6P, fabriqué par Huawei.

Commençons par le 6P. Soyons directs : c'est le meilleur des deux, clairement conçu pour arriver dans le haut du marché. 7 mm d'épaisseur, un look aérodynamique, un processeur Snapdragon 810 v2.1 octa-core et 3 Go de RAM. Ecran de 5,7 pouces (fait en Gorilla Glass 4) avec une résolution de 2560x1444 (soit 518 ppp) : le Nexus 6P entre tout simplement dans le club des écrans 2K dont font partie le LG G4 et le Samsung Galaxy S6.

Quoi d'autre ? Une batterie de 3450 mAh avec des options de stockage de 32 Go, 64 Go et 128 Go (pas de 16 Go, désolé Apple). La caméra principale a 12,3 MP : ce n'est pas extraordinaire pour du très haut de gamme (encore une fois, désolé Apple), mais il s'agit de pixels de 1,55µM, capables d'aspirer plus de lumière que la plupart des autres présents sur le marché. La caméra frontale a quant à elle 8 MP avec la technologie HDR+ : les fans de selfies devraient s'y retrouver. Il y a également un port USB Type-C, et Huawei annonce que l'on peut obtenir 7 heures d'autonomie en... 10 minutes de charge. Ouille.

Passons au Nexus 5X de LG, présenté par Google comme "la suite du Nexus 5", le téléphone phare de la marque en 2013. Avec un écran de 5,2 pouces il est plus petit que le 6P mais plus épais de 0,6mm. La coque est principalement faite de plastique, l'écran fait 1080p plutôt que 2K, et est protégé par la Gorilla Glass 3 - l'ancienne version, donc. De plus, le processeur est un Snapdragon 808 hexa-core avec 2 Go de RAM, et les capacités de stockage sont de 16 Go ou de 32 Go. Pas de quoi rougir mais pour l'instant tout est inférieur au 6P.

Pas de différence en revanche pour la caméra : on retrouve les 12,3 MP avec les "gros" pixels. De même, il y a un port USB Type-C, mais 10 minutes de chargement ne vous procurent "que" 4 heures d'autonomie. Les deux téléphones seront les premiers au monde à être équipés de Android M, ce qui signifie qu'il y aura l'assistant Google Now disponible.

Voilà pour les deux smartphones proposés par Google : à première vue, pas de quoi être déçu.

Chromecast : du nouveau et de l'audio

Là encore, on voit double : d'un côté on a une nouvelle génération de Chromecast, et de l'autre on a tout nouveau produit, le Chromecast Audio.

Bon, qu'a-t-il à nous proposer, ce nouveau Chromecast ? Et bien, d'abord, des "milliers" de nouvelles applications (dont Google Photos), avec un prix (39 €) qui reste très abordable. N'oublions pas le nouveau design avec trois couleurs proposées : noir, rouge et jaune. Pardon, il faut dire "noir", "corail" et "limonade". La rapidité a été améliorée, notamment dans sa connexion sans-fil. On découvre également la fonctionnalité "Fast Play" qui permet d'éviter les moments de chargement : les premières secondes de ce que vous comptez voir sont pré-chargées de sorte à ce que lorsque vous commencez à visionner la vidéo, vous passez directement au contenu.

Et pour le Chromecast Audio ? C'est simple : il permet de transformer n'importe quel haut parleur en enceinte connectée contrôlée par votre smartphone. Vous avez le choix entre Google Play et Spotify pour l'instant, mais d'autres applications devraient être annoncées par la suite. Sur le design on ne remarque pas de grande différence, si ce n'est que l'Audio a des rainures faisant penser à un petit disque vinyle.

La surprise Pixel C

Google a surpris tout le monde avec cette annonce. A l'inverse des tablettes Nexus, la Pixel C a été construite de A à Z par Google, mais fonctionne sur Android (et non pas Chrome OS). Elle vient directement concurrencer l'iPad Pro et la Surface Pro 3 de Microsoft.

On remarque immédiatement son clavier séparé, qui se connecte soit magnétiquement, soit à distance via bluetooth. L'angle de la tablette est réglable à souhait quand elle est attachée au clavier, qui lui se charge automatiquement quand il est refermé sur la Pixel C. Sans surprise, la tablette propose également un port USB Type-C.

L'écran a une résolution impressionnante de 2560x1800, ce qui donne 308 pixels par pouce ! Bien au-dessus de l'iPad Air et de l'iPad Pro (265 ppp), et même légèrement supérieur aux 299 ppp de la tablette Sony Xperia Z4. Ajoutez à cela 3 Go de RAM, un processeur Nvidia Tegra X1 et des graphismes Maxwell et vous obtenez une tablette très performante qui jette un pavé dans la mare.

Android Marshmallow et HTC

Sans surprise, la sortie de l'OS Android 6.0 Marshmallow a été annoncée pour la semaine prochaine. La plupart de ses innovations étaient connues - nous avions d'ailleurs déjà fait un article à ce sujet - donc pas de chamboulement.

Là où ça devient intéressant, c'est que HTC a annoncé une collaboration avec Google pour la sortie d'un nouveau smartphone qui fonctionnera sous Android M pour le 20 octobre. Et la ressemblance avec l'iPhone 6s est frappante ! Ses caractéristiques techniques devraient être solides : un écran 5 pouces de 1080p et un processeur Snapdragon 617.

 

Voilà pour les annonces auxquelles on a eu droit dans la soirée d'hier ! La réponse que l'on attendait face à Apple a eu lieu, la bataille continue de faire rage entre les deux géants californiens.