Les 6 choses qu'on attend (impérativement) du Samsung Galaxy S8

Samsung n’a pas encore marqué de but cette année. Voici les choses dont a besoin le S8 pour être la star de la Galaxy.
We are part of The Trust Project What is it?

Un nouveau smartphone est arrivé en ville, et il s’appelle le Galaxy S8. Enfin, il n’est pas encore arrivé, mais il ne va plus tarder.

Les principaux concurrents de l’iPhone, les téléphones de la game Galaxy S de Samsung, ont longtemps été en tête dans cette course effrénée vers le trône. Ils ont de très bonnes batteries, de belles courbes, et on leur doit notamment les écrans Edge.

Lors de sa prochaine sortie, Samsung va devoir s’assurer que tous ces points sont respectés pour regagner l’avant du peloton.

Vous savez, de nos jours, les smartphones se ressemblent de plus en plus, que ce soit sur le plan physique, des caractéristiques techniques ou des performances, sans parler des smarphones pour petits budgets qui tiennent tête aux flagships. Samsung a du pain sur la planche s’il veut se démarquer de ses concurrents.

Voici les points que Samsung doit respecter s’il veut redevenir number one dans le cœur des utilisateurs.

1) La tête de l’emploi

Depuis toujours, les téléphones Samsung sont de très beaux objets, des courbes du S3 aux… courbes du S6 Edge, c'est presque des œuvres d'art.

Cependant, de nos jours, il est de plus en plus difficile de se démarquer. Par exemple, il fût un temps où le dos en verre était la signature des Galaxy, tandis qu’aujourd’hui, c’est devenu monnaie courante.

Mais il y a quelque chose d’assez voyant qu’il faudrait faire disparaître : les bordures. Voyez la réaction des utilisateurs face à des téléphones comme le LG G6 ou le Xiami Mi Mix : les téléphones qui ne sont qu’écran plaisent énormément.

Même avec sa technologie Edge, les smartphones Samsung ont généralement d’épaisses bordures en haut et en bas de l’écran. Enlevez tout ça, et Samsung aura probablement produit le premier téléphone qui brisera les barrières entre l’homme et les machines. Si les images qui ont fuité s’avèrent vraies, ce pourrait bien être le cas.

2) Le combo gagnant

Les prix des téléphones dépendent essentiellement de 2 choses : de la taille de l’écran et de l’espace de stockage interne. Par le passé, c'est surtout Apple qui a profité de ce dernier paramètre pour forcer les gens à choisir entre une capacité inadéquate ou un prix indécent.

Si le S8 s’inspire du OnePlus 3T et propose un modèle 128 Go à un prix correct, la roue pourrait bien tourner pour Samsung.

Les informations que l’on détient pour l’instant indiquent que le S8 aurait 64 Go de stockage et proposerait un slot microSD pour pouvoir augmenter sa capacité. Mais quand même, un nombre de giga conséquent à un bon prix, pourrait bien jouer en leur faveur.

3) Une autonomie au top

On veut toujours plus de caractéristiques au top. Un meilleur appareil photo, un écran plus grand et plus lumineux. Tout cela, on le voit à chaque nouveau smartphone. Mais une chose que l’on oublie souvent de prendre en compte, et qui permet de pouvoir se servir toute la journée de ces fantastiques specs, c’est la batterie.

Avec des smartphones comme le Huawei P10 Plus dont la batterie peut tenir des jours, le S8 se doit d’avoir une autonomie d’au moins 24 h avec une seule charge s’il veut pouvoir entrer dans la catégorie des flaships. Le Galaxy S6 n’était pas génial. Le S7 faisait déjà meiux. Voilà que le S8 a l’opportunité de proposer une autonomie moyenne et, au passage, de prendre de l’avance sur Apple.

Les fuites parlent d’une batterie de 3000 mAh pour le S8 et d’une de 3500 mAh pour la version Plus. Mais on ne peut pas s’avancer avant d’avoir réalisé un test en conditions réelles.

4) Stop le forcing

Une des (mauvaises) habitudes des Samsung Galaxy, c’est d’ajouter tout un tas d’applis, en plus des surcouches pour Android.

Même s’il y a peu de chance que l’on voit le S8 entrer sur le marché avec Android 7.0 sans fioritures, Samsung ferait bien de supprimer quelques applis que l’on est généralement obligé de se coltiner lorsqu’on a un Galaxy, comme S Health, S Voice, Samsung Gear et le reste de la liste exhaustive des applis du quotidien de Samsung.

Tandis qu’Apple fait de même, elles sont bien moins envahissantes. Les éliminer illustrerait parfaitement l’engagement de Samsung à proposer une expérience plus libre à ses utilisateurs.

5) Au juste prix

Dans un monde où les smartphones coûtent presque autant qu’une bonne voiture d’occasion, fixer le juste prix est la clé pour devenir roi. Voyez par vous-même notre Top 10 des smartphones : le OnePlus 3T est en haut du classement, tout simplement parce que c’est de loin le meilleur rapport qualité/prix, et qu’il est bien moins cher que le Galaxy S7 et que l’iPhone 7.

Oui, la plupart de ceux qui vont acheter le dernier Galaxy le feront par l’intermédiaire des opérateurs téléphoniques, mais est-ce que cela justifie qu’il soit vendu aux alentours de 900 € ? Attention, on ne dit pas non plus que le fabricant coréen va le commercialiser à 450 € (même si ce serait génial), mais un prix plutôt aux alentours de 500 € que des 1 000 € serait le bienvenu.

Malheureusement, les rumeurs  à quelques jours du lancement optent plutôt pour la deuxième option.

 

6) Ne pas exploser

Ce dernier point est non négociable : Samsung ne peut pas se permettre un autre scandale explosif comme celui du Note 7 et sa batterie sous TNT.

Samsung a cependant bien réagi face au drame des Note 7 en rappelant tous les modèles, et en lançant une campagne télévisée afin de rassurer ses consommateurs, mettant toutes les chances de son côté pour vendre son nouveau modèle comme des petits pains. Toujours est-il que la réputation de la marque (ainsi que son compte en banque) n’a pas besoin d’un nouvel épisode dramatique, c'est un flop qui pourrait lui être fatal.