Le Japon accepte le défi lancé par les États-Unis : un combat de robots

Quelle pièce d'ingénierie s'imposera dans l'arène de la robotique ?

Une entreprise de robotique américaine a défié son concurrent japonais à un combat de robots à mort. Ok, on a peut être ajouté la partie "à mort", mais la compétition elle est vraie. L'instigateur est une entreprise du nom de Megabots, qui fabrique des robots géants, ou plus précisément, elle utilise "les dernières technologies robotiques high-tech pour créer des robots de combat géants à piloter, de science fiction, des jeux vidéo, et des films".

Les megabots en question font 5 mètres de haut, ils sont pilotés par un humain, et tirent des cartouches de peinture de la taille d'un boulet de canon à 190 km/h. Voici ce que ça donne en images.

Suidobashi Heavy Industries a accepté de relever le défi lancé par l'équipe Megabots avec leur propre vidéo humoristique. "Allez les gars, mettez-y du style" a déclaré le fondateur de SHI, Kogoro Kurata, "se contenter de construire un truc immense et d'y mettre des flingues, c'est...tellement américain." La guerre est déclarée.

Voici Kuratas, le mecha armé qui avait fait le tour du web il y a quelques années. Kuratas est totalement mobile, il est doté de bras articulés, d'un épais blindage, d'armes compactes intégrées à chaque bras et d'un lance-projectiles.

Le défi a été lancé par Mégabots via Youtube avec une subtile note d'auto-dérision (ci-dessous). Beau travail.