Le casque VR de Google n'aurait pas besoin de téléphone ou de PC pour fonctionner

Un casque complètement indépendant ? Ce serait le HoloLens de la réalité virtuelle

Les 4 principaux acteurs du marché de la réalité virtuelle actuel ou à venir - Samsung Gear VR, Oculus Rift, HTC Vive et Sony PlayStation VR - ont tous besoin d'un autre appareil pour fonctionner. Google pourrait bien mettre fin à cette tendance.

Selon les sources de The Wall Street Journal, Google serait en train de développer un casque de réalité virtuelle complètement indépendant : exit smartphone, PC et console de jeu. Dans sa fabrication seraient intégrés un écran, des processeurs, et même des caméras externes pour créer une expérience immersive.

La même source indique que Google cherche à se positionner sur du milieu de gamme, entre les vedettes Oculus Rift et HTC Vive - qui ont besoin d'un PC de mammouth - et l'option moins chère Samsung Gear VR, qui utilise un smartphone. Ce ne sera donc pas a priori la meilleure expérience de réalité virtuelle présente sur le marché, mais elle sera sans doute plus abordable avec (on espère) une autonomie de plusieurs heures. On s'attend à un équivalent des Microsoft HoloLens, mais en réalité virtuelle (avec un champ de vision plus large).

Les rumeurs sur l'engagement de Google dans la réalité virtuelle ont littéralement explosé ces dernières semaines. Certaines sources parlent uniquement d'un casque fonctionnant avec un téléphone à la manière du Gear VR - qui améliorerait sans doute l'expérience apportée par le Google Cardboard - tandis que d'autres incluent également ce fameux projet de casque RV indépendant. Concernant ce dernier, les dates ne sont pas claires : entre une sortie possible dès 2016 et un produit qui ne serait pas commercialisé, il y a beaucoup d'interprétations possibles !

Un sacré mic mac, donc ! Ceci dit, vu toutes les sorties majeures à venir dans les prochains mois (surtout les Rift, Vive et PlayStation VR), Google n'a pas intérêt à trop traîner s'il veut pouvoir raccrocher les wagons.

[Source: The Wall Street Journal via The Verge]