BlackBerry Mercury : tout ce qu’il faut savoir

Il sera fin, il aura un beau clavier AZERTY... le BlackBerry par excellence ?
We are part of The Trust Project What is it?

C’est connu, BlackBerry s’est fait évincé du marché lorsque l’industrie des téléphones est passée au tactile. Ont suivi quelques années difficiles, quelques erreurs, mais la marque semble avoir enfin trouvé sa voie grâce à Android.

Le BlackBerry Priv était vraiment excellent, mais son prix très élevé ne lui a pas permis d’atteindre le grand public. Les seuls modèles à écran tactile (les DTEK50 et DTEK60) ne donnaient pas très envie, mais le Mercury pourrait bien tenir les promesses du Priv, mais pour un public bien plus large.

C’est un téléphone fin, avec Android Nougat et un clavier AZERTY, et il semble avoir des specs plus modestes, ce qui devrait lui éviter d’avoir un prix exorbitant. C’est le dernier téléphone dont le design est assuré par BlackBerry. Nous on va clairement en prendre un, juste pour respecter cette légende qu’est la marque, mais le Mercury trouvera-t-il un public ? Voici ce que l’on sait pour l’instant.

Ce que l'on sait

>>> Il a le fameux clavier

C’est ça la vraie marque d’un BlackBerry, pas vrai ? Toutes les tentatives sans clavier physique on été très mal accueillies, mais le Mercury, lui, a tout : le clavier AZERTY complet (sans avoir l’air encombrant ou bizarre). Ce ne sera pas un modèle coulissant comme le Priv et le clavier peut être utilisé comme surface tactile, et il est rétroéclairé. La barre d’espace sert également de lecteur d’empreintes digitales.

>>> Il fonctionne avec Nougat

Le Mercury est le premier téléphone de BlackBerry à être pourvu de la dernière version d’un OS Google, ce qui apporte quelques petits avantages, comme le partage d’écran des applis, un support graphique Vulkan, et de nombreuses autres modifications importantes.

>>> Il est fabriqué par TCL

Comme mentionné plus haut, ce sera le dernier téléphone dessiné et élaboré directement par BlackBerry. C’est son partenaire, TCL, qui sera chargé de la fabrication. Et si il y a un jour d’autres téléphones de la marque BlackBerry, ils seront entièrement faits par TCL. Une nouvelle ère pour la vieille légende.

>>> Un Snapdragon ?

Nous n’avons pas encore toutes les caractéristiques officielles du Mercury, mais on dirait bien que BlackBerry évite de trop les pousser. Les rumeurs parlent d’un Qualcomm Snapdragon milieu de gamme, le 635, et de 3 Go de RAM. En ne choisissant pas le dernier Snapdragon 835, BlackBerry a la possibilité de pratiquer des prix plus raisonnables.  

>>> Plus de 2K

Le BlackBerry Priv avait débarqué avec un écran incurvé de 5,4" avec une résolution QHD/2K, mais le Mercury semble se joindre à la team du OnePlus 3T en arborant un modeste écran 1080p. On parle ici d’une résolution 1620 x 1080 et d’une diagonale d’environ 4,5" à cause de ses dimensions atypiques (merci le clavier).

>>> Toujours plus de sécurité

Pour BlackBerry, tout est dans la sécurité… sérieusement, c'est tout ce dont ils se chargent, maintenant qu'ils ne fabriquent même plus leur propre téléphone. Donc oui, le BlackBerry Mercury promet d’être « le téléphone le plus complet en terme de sécurité sur Android », il sera donc parfait comme téléphone pour les businessmen et toutes les personnes concernées par les attaques digitales.

>>> Il pourrait bien changer de nom

Lorsque BlackBerry et TCL ont exposé le téléphone lors du CES en janvier, ils ne voulaient pas s’engager sur la question du nom. Ça pourrait bien être celui-là, ou alors c’est peut-être un nom de code : même le blog officiel de BlackBerry met son nom entre guillemets. BlackBerry dit que l’on découvrira son vrai nom lors du Mobile World Congress (MWC) en février.

>>> On aura plus d’infos lors du MWC

Qu'est-ce qui arrive au MWC ? Probablement le prix, une date de lancement et les specs officielles. BlackBerry dit que l’on aura plus de détails lors de l’événement et on espère que le téléphone sera a un prix assez compétitif pour couper l’herbe sous le pied des Android haut de gamme pour se ranger plus du côté du OnePlus 3T.

Les dernières news

>>> 28 janvier 2017

S’il y a bien une chose à laquelle on ne s’attendait pas, c’est celle-là : le BlackBerry Mercury a fait une apparition surprise dans la série américaine Last Man Standing de Tim Allen. Allen est un fan de la première heure de Blackberry, et il l’a montré en utilisant le téléphone avant même qu’il ait un nom définitif ou une date de sortie. Pourquoi pas ?

>>> 09 janvier 2017

BlackBerry a déclaré que le Mercury avait beaucoup plu lors du CES et a confirmé que ce serait le dernier téléphone fait par la maison. Les prochains seront confiés à TCL. Le Blog officiel déclare qu’il faudra attendre le MWC en février pour avoir plus de détails (son nom définitif inclus).

>>> 04 janvier 2017

Le « Mercury » n’a toujours pas de nom officiel, mais il est exposé au CES et les gens s’y sont beaucoup intéressé. CrackBerry a fait un article « première impression » : il est comme n’importe quel smartphone mais ils ont réussit a y intégrer un clavier entier. Il dit également que l’on reconnaît bien la marque dans le design.

>>> 16 décembre 2016

BlackBerry a annoncé que l’entreprise chinoise TCL sera désormais celle qui construira ses smartphone, et qu’à l’évenir, BlackBerry s’occupera uniquement de fournir le logiciel et des mesures de sécurité.