Le nouveau produit star d’Honor a fait parler de lui quand il a derbarqué sur le marché américain. Pourquoi donc ?

Un design de qualité, un processeur rapide et deux objectifs photo arrières en font une réelle occasion en terme de budget. Surtout aux Etats-Unis ou il est impossible de trouver le téléphone sur lequel le Honor 8 est basé : le Huawei P9.

La France a bien de la chance puisqu’il est possible d’y trouver des P9, mais cela fait-il du Honor 8 un téléphone moins impressionnant en rapport qualité/prix ?

La bonne nouvelle : ce nouveau modèle est toujours aussi avantageux pour le portefeuille, et il a même passé un cap au niveau du design.

Un design soigné

En s’arrêtant au look, il est clairement impossible de dire quel est le prix du Honor 8. Le mélange métal verre est impressionnant et met le téléphone au niveau de l’importe lequel des autres smartphones stars du marché. Tout en étant deux fois moins cher.

Il y a même une fine couche de verre qui protège l’avant ce qui ajoute à la touche de classe du téléphone. En restant dans ma poche pendant des semaines, elle est restée immaculée.

Le Honor 8 ressemble à l’iPhone dans sa forme et ses courbes, mais les couleurs sont réellement Samsunguesques. Blanc perle, Noir minuit et Bleu saphir, elles sont toutes magnifiques bien qu’elles soient aussi des aimants à traces de doigts. Si les différentes couches de verre brillent à la lumière, elles montrent aussi exactement ou vos doigts graisseux sont allés se poser.

Cette version est plus fine que son prédécesseur, avec ses 5,2’’ il n’est pas démesurément grand. Il est donc aisé d’atteindre le haut de l’écran avec une seule main. En partie grâce au capteur d’empreinte qui est placé à l’arrière du téléphone, pile là ou votre index vient se poser quand vous utilisez la bête, pratique.

J’ai vraiment aimé les raccourcis customisables : j’ai mis un appui long pour Spotify et un double tap pour passer en mode caméra, mais vous pouvez changez à peu près tout. Le téléphone est très rapide à débloquer, à ce niveau, il coiffe Apple et Samsung au poteau.

DOUBLE VISION

Sur le papier, l’appareil photo du Honor 8 a également sauté une classe. Il possède deux objectifs photo à l'arrière, comme le Huawei P9, la seule différence est l’absence de la marque Leica.

On a donc droit à deux objectifs de 12 MP, un en couleur et l’autre en monochrome. Vous pouvez les utiliser pour simuler la profondeur de champ, ce qui n’est possible qu’avec un « véritable » appareil photo.

Il devraient aussi pouvoir prendre des photos en noir et blanc à contraste très élevé durant le jour puis des photos malgré une faible luminosité en soirée. Le rendu serait proche de tâches troubles si la photo était prise par un autre téléphone. C’est dommage qu’il ne soit pas possible de prendre des photos uniquement avec le capteur monochrome, il manque ici le mono mode du P9.

Un Pro mode est là pour vous laisser jouer avec les ISO, la vitesse d’obturation et le focus. Les modes « de nuit » d’Honor sont très réussis, ils peuvent capturer les faisceaux lumineux que vous pouvez ensuite modifier. Cela ne fonctionnera bien que si vous n’avez pas les mains tremblotantes, si vous avez un trépied, faites-vous plaisir.

La qualité de la caméra est impressionnante pour le prix, les couleurs sont naturelles et l’exposition est excellente. Les photos de jours sont pleines de détails même si vous verrez quelques pertes de qualité si vous zoomez à plus de 50%. Les photos en HDR sont rapides et équilibrées même face au soleil. Il n’y a pas de stabilisation optique donc à nouveau, pas de main tremblotante pour ce mode.

Le Honor 8 n’est pas au dessus du Galaxy S7, mais il tient largement la comparaison face aux téléphones du même prix.

La caméra avant de 8 MP n’est pas mal, elle peut booster les photos quand la luminosité est basse avec des résultats de qualité.

Précision des Pixels

S’il y a un secteur dans lequel Honor devait régner, c’était l’écran. Non pas que la Full HD soit une mauvaise chose, moins de pixels qu’un Galaxy S7 veut aussi dire moins de travail pour le processeur et donc une meilleure batterie.

Avec 5,2’’, la résolution est largement suffisante pour que vos photos soient cristallines. Il fallait s’approcher énormément pour voir chaque pixel, chose que vous ne ferez… Jamais.

Les couleurs ressortent beaucoup pour un écran LCD, même si elles sont parfois un peu froides quand on sort l'appareil de sa boite. Heureusement, vous pouvez modifier l’écran si il n’est pas à votre gout. Il y a des préréglages quant à la balance des blancs pour avoir un écran totalement personnalisé.

L’écran est juste assez brillant pour pouvoir l’utiliser au soleil également.

Allume moi

Équipé d’un des processeurs Kirin octa-core 950 et de 4 Go de RAM, le Honor 8 est terriblement vif, même avec le skin EMUI qui s’ajoute à Android 6.0. Les applications s’ouvrent rapidement, le multitasking est fluide, sans ralentissement aucun.

Face au Snapdragon 820, le processeur Kirin est similaire même s’ils ne sont pas connus pour être des monstres quand il est question de gaming.

Le Honor 8 tient bien le choc sur un marathon Hearthstone, les effets et les jets de cartes n’ont pas fait ramer la bête, mais ce sera peut-être le cas avec de nouveaux jeux plus gourmands. Si vous êtes accro à Candy Crush, calmez-vous, le téléphone sera parfait pour vous.

Le téléphone possède une batterie de 3000 mAh, c’est largement suffisant pour tenir toute une journée entre deux charges si vous ne passez pas votre temps sur 5 applications en envoyant des données mobiles dans tous les sens. Pendant mes week ends, il me restait 50% de batterie à la fin de la journée, cependant, une journée passée dans un salon a laissé mon Honor 8 à 20% de batterie à 16h.

Un port USB-C Fast Charge est installé au pied du smartphone, au moins, vous pourrez le recharger rapidement.

Le système de sauvegarde d’énergie d’Honor vous fait gagner quelques minutes entre deux charges mais il est assez énervant. À moins de le forcer à ignorer certaines applications, il les fermera et stoppera les notifications avant que vous ne les voyiez. Le OnePlus 3 possède une meilleure batterie sans ce micro-management.

Joue avec mes émotions

L’adaptation d’Android par Honor n’est pas très différente de celle de Google, il y a quelques différences que remarquera n’importe qui ayant uniquement utilisé un Nexus, le fait de ne pas avoir de rangement des applications en fait partie.

À la place, tous vos icônes d’applications remplissent les écrans d’accueil, ce qui peut donner une impression de remplissage. Heureusement, vous pouvez déplacer les applications inutiles dans des dossiers.

Si vous n’aimez pas particulièrement l’aspect de votre écran ou des applications à la sortie du téléphone de sa boite, vous pouvez tout de même pas mal customiser : de la couleur du thème aux icônes.

De prime abord, peu d’applications sont préinstallées, mais c’est simplement par ce que Honor a pris le soin de les cacher dans des dossiers. Dans tous les cas, les 32 Go d’espace de stockage laissent largement de la place pour vos fichiers, d’autant qu’un emplacement pour carte micro SD est présent, vous pouvez donc rajouter 128 Go.

verdict

Le Honor 8 devrait être totalement épatant, grâce à son magnifique design, son hardware puissant et ses objectifs photos qui boxent dans la catégorie supérieure.

Le seul problème est qu’il doit faire face à un concurrent de taille, le OnePlus 3. Même quand on en vient au prix, il est devancé par son rival. Le Honor 8 est donc légèrement trop cher pour hériter de la première place. S’il avait une meilleure charge de batterie, la pillule serait mieux passée mais pour l’instant, il ne peut atteindre le sommet du classement.

Si EMUI ne vous dérange pas, c’est un excellent téléphone, Honor n’aura jamais été aussi proche de détrôner OnePlus dans la guerre du milieu de gamme

Article similaire
Tech Specs 
Écran
5.2'' 1920x1080 LCD
Processeur
octa-core Kirin 950
RAM
4Go
Appareil photo
2x 12MP (principal) avec autofocus, 8MP (frontal)
Mémoire
32Go, (avec slot micro-SD)
OS
Android 6.0.1 Marshmallow skin EMUI
Batterie
3000mAh
DIMENSIONS
145x71x7.5mm, 153g
L’avis de Stuff 

Honor 8 - test

Du hardware connu qui tient la comparaison avec la plupart de ses concurrents, un design magnifique, est battu simplement par le OnePlus 3 dans cette gamme de prix.
€ 399
Points forts 
Design réussi - ne semble absolument pas milieu de gamme
Double objectif photo de qualité
Batterie d'au moins une journée
Points faibles 
Battu en terme de prix par le OnePlus
EMUI s'est incrusté dans chaque recoin