2016 est l'année de la réalité virtuelle, et Google est bien décidé à avoir sa part du gâteau.

Avec le lancement imminent du PlayStation VR et les HTC Vive, Oculus Rift et Samsung Gear VR déjà sur le marché, Google a décidé de se joindre à la fête avec le Daydream View ; annoncé aux côtés des Pixel et Pixel XL, Google espère que le View va profiter de l’expansion énorme de RV.

Avec un prix de 69 €, la compétition s’annonce rude avec le Samsung Gear VR, inutile toutefois de comparer avec les Rift, HTC ou PS VR qui sont bien plus chers.

Nous avons eu la chance de pouvoir essayer le Google Daydream View lors du dernier évènement Google : Voici notre ressenti.

Léger, doux et fonctionnel

D’accord, il n’est pas très doux, mais comparé à ses concurrents faits de plastique rugueux, le Daydream View est vraiment bon en terme de confort. Recouvert de tissu : il est de loin le plus confortable des casques RV que nous ayons essayé (et nous les avons tous essayés). Le visuel est aussi plutôt réussi, c’est un point sur lequel il surpasse le Gear VR.

Grâce à ses matériaux et à sa légèreté, il est clair qu’on peut porter ce casque pendant des heures sans avoir l’impression d’être attaqué par une des pondeuses d’Alien.

La télécommande vendue avec est également réussie, c’est un autre argument en faveur du Daydream puisque le Gear VR ne possède pas de manette ; elle est robuste, confortable et facile d’utilisation avec ses deux boutons de navigation et son trackpad cliquable.

Simplicité totale

Contrairement au Gear VR, le Google Daydream View ne nécessite aucun branchement, glissez simplement votre téléphone dans le casque et refermez le.

Votre smartphone est alors directement synchronisé au View et le menu principal s’affiche.

Notez que pour l’instant, les seuls téléphones compatibles avec le Daydream View sont les Pixel et Pixel XL, mais de nouveaux téléphones développés par d’autres constructeurs fonctionneront avec le casque dans le futur.

Belles images

Quand nous avons pu essayer le casque, c’était en utilisant le Google Pixel XL ; ce n’est pas une surprise puisqu’il possède un plus grand écran (5,5’’) et une meilleure résolution (Quad HD) que le Pixel (5’’ et résolution en 1080p).

Nous ne pouvons donc pas vous dire comment fonctionnera le casque avec le Pixel, mais avec son grand frère, le Daydream fonctionnait très bien pour des images nettes et précises.

Nous avons passé peu de temps sur le casque mais le rendu semble meilleur que sur le Gear VR ; la démo Des Animaux Fantastiques à laquelle nous avons joué était superbe : les graphismes étaient magnifiques et aucunes traces de lag ou coup de rame.

La manette était intuitive même si la baguette magique que nous tenions était légèrement trop sur la gauche par rapport au positionnement de notre main, cela pourrait être un choix des développeurs même si c’est peu probable.

Verdict

Même si nous avons eu peu de temps, il y a de quoi être impressionné et impatient.

Le casque est plutôt beau, confortable et surtout très simple d’utilisation pour un prix plus que raisonnable.

Le Samsung Gear VR est un concurrent sérieux, mais il est limité aux appareils de la marque ; si le Store du Daydream est à terme équivalent à celui de Samsung, le Google daydream sera indiscutablement devant le casque de Samsung.

 

Mise à jour (11/02/16) : prêt pour le Daydream ? Google vient d'annoncer que le casque serait disponible à partir du 10 novembre. Comme mentionné auparavant, il sera vendu à 69 €.

Dans les prochaines semaines, vous pourrez donc jouer à Gunjack 2: End of ShiftLes animaux fantastiques, Mekorama ou encore Need for Speed: No Limits, le tout en réalité virtuelle !