Google Pixel : 5 choses qu’on adore et 3 choses qu’on aime moins

Le successeur du Nexus : à la fois réussite et déception.

Le premier téléphone Google non Nexus est là, et avec lui, Google a abandonné l’idée de vendre à petit prix pour se tourner vers des prix et téléphones premiums.

Avec un prix de départ à 759 €, le Google Pixel est dans la même cour que les Samsung Galaxy S7 et iPhone 7, il doit donc faire ses preuves pour s’affirmer comme une réelle option entre les deux géants. Et comme vous le savez si vous avez lu notre test détaillé, il n’est, pour nous, pas encore à ce niveau, il possède toutefois de vraies forces.

Voilà les 5 vrais points positifs de ce téléphone et ses 3 défauts.

On aime #1 : le nougat

Le Pixel est le premier téléphone à offrir une vraie expérience d’Android Nougat 7.1 complétée avec des petites touches que vous ne trouverez nulle part ailleurs (du moins, pas pour l’instant). On a part exemple des choses comme le Google Assistant, nouveau rival de Siri, un clavier à GIF et de petites nouveautés pour l’interface utilisateur avec notamment la possibilité de faire glisser vers le haut sur l’écran d’accueil pour ouvrir l’app drawer (le dossier où se trouvent vos applications). Vous pouvez également faire glisser vers le bas sur le scanner d’empreintes pour afficher vos notifications ou rester appuyé sur les icônes d’applications pour avoir accès à une sélection de raccourcis.

Si vous voulez profiter d’une version pure et inaltérée de Nougat, le Pixel est le premier (et le seul, pour l’instant) à offrir cette possibilité.

On aime #2 : la puissance à revendre

Oui, le Pixel est cher, mais il offre à peu près la même puissance que les autres téléphones haut de gamme. C’est (à nouveau) le premier smartphone à être équipé du processeur Snapdragon 821 de Qualcomm avec, en plus, 6 Go de RAM. Vous n’aurez donc aucune inquiétude à avoir quant à de possibles moments de rame, quelque soit l’application.

Chez Geekbench, le Pixel a obtenu un score légèrement supérieur à celui du OnePlus 3 même s’il reste derrière l’iPhone 7 et sa puce maison.

On aime #3 : un chargeur éclair

La batterie du Pixel possède une bonne durée de vie, disons qu’elle est standard pour l'année 2016. Mais combien de temps faut-il pour la recharger ? Et bien, en seulement 15 minutes, vous récupérerez ainsi 7 heures de batterie. Impressionnant et pratique. Particulièrement si vous êtes quelqu’un qui bouge beaucoup, ou qui ne sait pas s’organiser.

On aime #4 : l'appareil photo génial

De plus en plus, les appareils photo des smartphones deviennent des arguments de vente majeurs, voire l’argument numéro 1, c’est le cas pour le Google Pixel qui possède un appareil photo génial. Même si nous ne sommes pas convaincus par la note que lui a octroyé DxOMark, qui fait de lui le meilleur smartphone jamais créé en terme de photo, il est clairement dans les tous meilleurs avec le Galaxy S7 et l’iPhone 7.

Qu’est ce qui nous plait le plus ? Et bien, la stabilisation électronique de l’image (qu’aucun autre smartphone ne possède) donne un rendu magnifique lorsque l’on filme tout en marchant, le mode HDR+ par défaut est génial et l’autofocus très précis permet d’avoir des rendus fantastiques la plupart du temps.

On aime #5 : l'écran hyper précis

Le Pixel de 5’’ possède un écran en 1080p, cela semble être assez peu par les temps qui courent où l’on voit des écrans en quad HD et 2K mais Google et HTC ont réussi à créer un écran à la fois bon en détail et en punch. Que vous soyez en train de jouer, de lire ou de regarder un épisode de Rick & Morty (c’est quand vous voulez pour la saison 3), il ne vous laissera pas tomber.

On aime moins #1 : l'OS irrégulier

Même si on adore le fait que le Pixel soit le premier à tourner sous Android Nougat, cela entraine quelques couacs : par exemple, le clavier « GIF-friendly » dont nous parlions auparavant ne marche qu’avec certaines applications (comme Messenger), vous pouvez l’oublier pour WhatsApp. Et quand vous faites un appui prolongé sur une icône d’application pas encore adaptée, l’OS croira que vous voulez la déplacer ou la supprimer. Si on compare avec iOS, Nougat n’est pour l’instant pas aussi fluide ou simple à gérer.

On aime moins #2 : "l'absence" de design

Si vous dépensez 759 € et plus dans un smartphone, vous vous attendez à des composants travaillés et à un design qui sort de l’ordinaire. Le waterproof est aussi une fonctionnalité présente chez les smartphones actuels de cette gamme de prix. Sur tous ses fronts, le Pixel est absent ou en retard avec ses deux (trop) grosses marges d’écrans, son côté trapu et son manque général d’attractivité. Il n’y a rien de grave, mais quand vous affrontez l’iPhone 7 et le meilleur Samsung jamais vu, il vaut mieux proposer quelque chose de spécial. Et Google ne l’a clairement pas fait.

On aime pas #3 : son assistant décevant

Quand Google a présenté son Assistant à l’événement de lancement du Pixel, il était question d’un énorme pas en avant par rapport à Google Now ; dans les faits, on est plus proche du petit bond. Quand vous posez une question au Google Assistant, vous devez parler d’une manière spécifique si vous voulez avoir une réponse satisfaisante. Même avec certaines questions comme : « qui sont les candidats à la présidence des Etats-Unis ? » Vous aurez souvent une page Wikipédia en guise de réponse. Loin d’être idéal.

Attention, on ne dit pas que l’Assistant est mauvais, ce n’est pas le cas. Il n’est simplement pas à la hauteur de nos espérances. Les prochaines mises à jour devraient aider.