Il n’y a qu’une chose qui compte lorsque l’on parle de l’iPhone 7, c’est le manque de prise jack. Tout le reste passe au second plan.

Cette sortie son manquante est importante, bien sûr, mais les améliorations apportées à la caméra le sont également, tout comme le nouveau processeur A10 et les modifications du bouton Home. Baser notre jugement sur une évolution (positive ou négative) serait une grave erreur.

Certaines des nouveautés semblent mineures, mais, si on les rassemble, on obtient un animal bien différent de l’iPhone 6s de l’année dernière.

 

Apple iPhone 7 audio: Hit the road, jack

Commençons par ce qui a fait coulé tellement d’encre ces derniers jours. Comme vous l’avez probablement entendu, ce téléphone ne comporte pas de prise 3,5 mm pour écouteurs ou casques.

Il faut maintenant passer par un adaptateur Lightning si vous voulez continuer d’utiliser votre casque, ou investir dans de l’équipement Bluetooth. Bien sûr, des écouteurs Lightning seront livrés avec le téléphone, mais ce n’est pas comme si les écouteurs Apple étaient d’une qualité renversante.

Est-ce si problématique ?

D’un côté, on peut ranger ce changement dans la case « arrogance Apple » qui va énerver des millions de personnes qui possédaient déjà des écouteurs ou casques standards, merci. On imagine qu’il y aura également quelques fabricants mécontents.

Cette modification n’apporte pas grand chose et, même si Apple a intégré un adaptateur à la jolie boite contenant l’iPhone 7, cela fait une chose de plus à trimballer partout, et à perdre…

D’un autre côté, l’évolution vers le Wireless n’est pas une nouveauté dans le monde de l’audio, en délaissant la prise jack, Apple a simplement pris de l’avance sur le passage du filaire au wireless. En effet, c’est un peu agaçant si vous devez investir dans une nouvelle paire d’écouteurs de qualité, mais si vous êtes prêt à dépenser 769 € dans un nouveau téléphone, vous pouvez probablement vous le permettre. D’autant que quand cela fonctionne, le wireless est réellement plaisant.

De toute façon, on est ici en territoire connu, Apple fait son truc, tout le monde se plaint, Apple ne bouge pas et finalement les gens réalisent qu’ils veulent quand même le dernier iPhone.

À la place de la prise jack, une nouvelle grille d’enceinte est là, paradoxalement, elle n’est pas placée devant une enceinte… Elle amplifie simplement le son de la première enceinte, plutôt étrange.

C’est une première pour Apple, et grâce à ce système, l’iPhone 7 est réellement plus puissant que les années précédentes. Vous allez pouvoir passer du temps sur Netflix dans votre bain sans problèmes. De plus, votre téléphone ne se noiera pas !

Design : entre lisse et gras, la frontière est mince

Vraiment ? Quelqu’un aime le rose gold ? Pas nous… La bonne nouvelle c’est que les nouvelles couleurs au menu de cette année sont le noir, et le noir.

Vous pouvez toujours acheter un modèle rose, or ou argent, mais le gris sidéral a disparu, remplacé par le noir mat. Il est rejoint par le noir de jais qui est tellement brillant qu’il serait à sa place dans une pub pour le shampoing. On peut honnêtement se servir du téléphone comme miroir.

Ce modèle est clairement magnifique, petit souci, il le restera uniquement si vous évitez de l’utiliser. Une fois dans vos mains, il sera vite plus tâché que le bavoir d'un bébé. À moins que vos mains soient totalement immaculées ou que vous les essuyiez fréquemment sur votre pantalon, il se couvrira de traces de doigts. Il vaut de toute façon mieux mettre une coque vu la capacité du smartphone à additionner les égratignures. C’est dommage, car le téléphone est vraiment splendide.

En dehors des couleurs, le look général n’a pas changé. Les antennes ne sont plus omniprésentes au dos du téléphone, mis à part quelques exceptions, la forme reste sensiblement la même que l’année dernière.

Toutefois, l’iPhone 7 a son lot de nouveautés, il est résistant à l’eau, on ne parle pas ici de simples éclaboussures mais bien de plongeons olympiques (nous ne sommes pas responsables si vous décidez de nous prendre au mot). Évitez quand même de l’emmener nager puisque la garantie d’Apple ne couvre pas les dégâts liés à l’eau (sympa), vous n’aurez toutefois plus à courir pour attraper une serviette en cas de chute dans l’évier.

Comme les couleurs, le « waterproofing » rendra tous les disciples de l’iOS heureux. Alors que cela positionne simplement l’iPhone au niveau de nombreux téléphones Android, mais bon, nous sommes tout de même satisfaits de ces nouveautés.

fonctionnalités : le bouton Home

Le bouton Home a bien changé, en fait, ce n’est plus un bouton… Il ne fait plus qu’un avec l’iPhone et utilise le Taptic engine (il est tactile, mais merci Apple pour toutes ces appellations pompeuses) pour imiter la sensation d’appui sur un bouton mécanique.

Il fonctionne comme les trackpad des nouveaux MacBooks, vous pouvez donc personnaliser le ressenti que vous voulez, mais même réglé à votre convenance, cela nécessite un temps d’adaptation. Principalement par ce qu’on a l’impression de cliquer sur tout le bas du téléphone, c’est un ressenti très étrange.

Ce n’est pas ça qui refroidira les acheteurs potentiels, mais cela pourrait décontenancer les fans de la première heure d’Apple à leur premier essai. Une fois habitué, la technologie Taptic Home est clairement la bienvenue. Par exemple, les applications pourront utiliser le retour de force, des jeux intégrant les vibrations feront probablement leur apparition assez rapidement.

Le bouton est nouveau, mais il y a toujours un capteur d’empreintes touchID placé juste en dessous. Cela fonctionne très bien avec Apple Pay et les applications bancaires, de même pour le déverrouillage de votre téléphone.

OS : 10 sur 10

Le bouton Taptic Home est un raccourci qui permettra aux nouveaux utilisateurs d’iPhone de se familiariser avec la 3D Touch, quelque chose qu’ils utiliseront fréquemment avec l’iOS 10. Ce système d’exploitation possède une tonne de fonctionnalités relatives à la pression de vos appuis comme la possibilité de régler la puissance du flash ou d’ouvrir rapidement le mode selfie. De petits gains de temps tout comme le fait de pouvoir répondre à un message directement depuis la notification. Pas mal du tout.

Vous pouvez également écouter de la musique tout en prenant une photo. Cela ne changera pas votre vie, mais c’est toujours bon à prendre. Il y aura de plus amples détails dans notre test à venir de l’iOS 10.

Écran : luminosité décuplée

Aucun bond en terme de résolution, 4,7 pouces, 1334 x 750. Sur le papier, l’iPhone 7 est à des années lumières des champions Android. Cependant, prenez-en un en main et il sera facile de tomber d’accord avec Apple sur le fait que les 326 ppp sont suffisants pour quelque chose que vous tenez à quelques centimètres de votre visage : les textes, mêmes petits, sont aisés à discerner et les photos sont pleines de détails.

Les téléphones en QHD comme le Samsung Galaxy S7 ou le LG G5 sortent vainqueur sur le front des pixels, mais les fans d’Apple n’ont pas à rougir. Leur chouchou a désormais une plus grande gamme de couleurs ce qui rend chaque photo plus vibrante et réaliste grâce à l’injection de lumière et de couleur. Les images ressortent un peu plus même si les ombres et les noirs ne sont pas aussi profonds que sur les écrans OLED de Samsung.

L’écran est aussi 25 % plus lumineux que celui de l’iPhone 6s, les accros du soleil (pas d’autobronzant s’il vous plait) pourront donc toujours distinguer les détails sur leur téléphone, même en plein soleil. Le sable et l’eau ne sont plus un problème pour l’iPhone 7, emmenez-le à la plage !

Plus besoin non plus de pourrir le bouton home toutes les minutes pour voir si votre dernier match sur Tinder a répondu à vos magnifiques poèmes : l’écran s’éveille automatiquement lorsque vous attrapez le téléphone.

camera: Vers l'infini et au delà

Si six des appareils photo les plus populaires sur Flickr sont des iPhones, il y a une raison : ils font de superbes photos. Pas seulement de « superbes photos pour un téléphone », de superbes photos, point.

Cette tendance devrait continuer, pas grâce à une augmentation du nombre de mégapixels. Apple reste à 12 MP, ils ne possèdent donc pas le même nombre de pixels que les téléphones Android haut de gamme mais, avec son ouverture f/1,8 et la stabilisation optique, l’évolution est énorme.

La stabilisation optique de l’image (OIS en anglais) était autrefois réservée au modèle Plus, elle est maintenant présente sur la version standard, le manque de lumière n’est donc plus un problème. Lors de nos tests, l’iPhone 7 a réussi à faire des photos détaillées aux couleurs inchangées au lieu de travestir la réalité avec des teintes saturées. Même en agrandissant les images, il n’y a pas de perte de détails malgré parfois un léger flou sur les bords. Quand l’utilisation du flash est nécessaire, les deux LEDs aident à garder un rendu naturel au lieu d’aveugler le sujet.

 

Même s’il n’a pas les deux objectifs photos de son grand frère, l’iPhone 7 est tout à fait capable de prouesses photographiques dans n’importe quelles conditions. La mise au point est bien plus rapide, même dans des conditions d’éclairage difficiles, il était donc très simple de prendre de belles photos au milieu d’un festival rempli de lasers.

C’est en partie grâce aux capteurs qui sauvegardent les images dans une gamme de couleurs plus large, chose que vous remarquerez dès que vous poserez vos yeux sur l’écran. Les images sont plus vibrantes et les contrastes plus marqués sans que cela ne tourne à l’irréaliste. Vous n’aurez pas le même effet quand vous partagerez vos photos sur Facebook, mais vous serez toujours impressionné que ces images viennent d’un objet capable de se glisser dans votre poche. Même si, au fond, vous serez conscient que l’iPhone 7 Plus est au-dessus.

La caméra frontale a aussi été améliorée puisqu’elle passe de 5 à 7 MP, la communauté des amateurs de selfies Snapchat peut hurler de joie.

Performances : Need for speed

Apple est finalement passé au quad-core en 2016, doublant ainsi la puissance de son processeur avec l’A10. Comme vous pourriez vous y attendre, l’iPhone 7 a facilement tenu le choc face à nos tapotages et balayages. Pas une goutte de sueur.

Même après une demi-heure en continu sur Riptide GP2, le téléphone n’a pas trop chauffé. Quelque soit le nombre de notifications, aucun lag ou ralentissement. Comme prévu, Apple est bien présent quand on parle de gaming.

Par contre, l’autonomie de la batterie n’a pas fait un énorme bond en avant depuis l’année dernière, Apple semble le reconnaître puisqu’une version compatible iPhone 7 de la Smart Barry Case sortira en même temps que le smartphone.

Le téléphone possède plus de batterie que l’iPhone 6s, mais ce n’est toujours pas le champion à l’endurance quotidienne que nous attendions. En utilisation lambda, on atteint les 20 % après 10 h, c’est correct sachant que le mode économie d’énergie vous fera gagner quelques précieuses minutes quand vous approcherez de la fin, mais vous aurez toujours ce léger stress de la fin de journée : « mon téléphone va-t-il me lâcher alors qu’il me reste 40 min de transports ? »

Les téléphones Android ont peut-être du hardware plus performant et des écrans en plus grande résolution, mais ils ont également de la place pour une plus grande batterie. Si vous cherchez de la longévité pour la même taille, tournez-vous vers des téléphones utilisant l’OS de Google. Si vous ne voulez pas abandonner iOS (c’est beau), vous avez toujours l’iPhone 7 Plus.

stockage : sayonara, 16 Go

Être bloqué par un téléphone qui n’a plus d’espace de stockage n’est pas drôle, pas drôle du tout, et c’est un scénario qui n’est que trop familier des utilisateurs d’iPhone 16 Go. Heureusement, Apple a finalement vu juste cette année avec un iPhone 7 standards de 32 Go d’espace de stockage.

Il y a aussi une énorme version de 256 Go qui est proposée, parfait pour quelqu’un ayant sur lui toutes ses photos, musiques et films à chaque instant. Et un bon petit pécule de côté également.

Il est tout de même dommage d’assister impuissant à la disparition de la version de 64 Go. Avec l’augmentation en taille des applications et des photos de plus en plus belles, remplir les 32 Go d’espace ne sera pas long. Les 64 Go semblent avoir la faveur de la plupart de l’équipe de Stuff, un chiffre qu’il est facile de rencontrer sur un téléphone Android avec en bonus un emplacement microSD. Sur iOS, c’est fini.

VERDICT

Ce téléphone ne donne, de prime abord, pas l’impression d’un énorme bond en avant. Quelques grosses évolutions, comme la résistance à l’eau, étaient attendue depuis longtemps. Le design a peu changé mis à part quelques évolutions superficielles, et les différences dans le stockage se font au détriment des modèles milieu de gamme.

Mises bout à bout, toutes ces petites améliorations font de l’iPhone 7 un vrai nouveau modèle, dans le plus pur style d’Apple.

Le crédo « je passe cette année » est clairement valable pour tout possesseur d’un iPhone 6s, mais pour tous ceux qui sont sous iOS avec du hardware plus ancien, cet achat serait totalement justifié. La perte de la prise jack ? Ça va piquer pendant un moment.

L’avis de Stuff 

iPhone 7 - test

l'Iphone a été suffisamment amélioré pour sembler nouveau, encore, prise jack ou pas.
à partir de
€ 769
Points forts 
Les Gremlins sont les seuls allergiques à l'eau maintenant
Un écran clair même en plein soleil
Un appareil photo encore un cran au dessus
Points faibles 
Une batterie un peu faiblarde
Noir de jais : aimant à traces de doigts
Je ne trouve pas la prise casque